Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Astrid Berges-Frisbey pour Juliette : rencontre avec la poupee du cinema

Avec sa longue crinière noire et ses yeux de chats, Astrid Bergès-Frisbey pourrait vite hériter de l'image d'une poupée fragile. Forte de caractère qu'elle mêle à une douceur insoupçonnée, la jolie jeune femme est d'un naturel surprenant et nous parle vite comme si on était ses amis. De quoi nous mettre à l'aise afin de mieux décrypter "Juliette", film où elle campe le rôle titre. Première réalisation de Pierre Godeau, 25 ans, d'une grande justesse et étonnamment sincère, ce long-métrage ultra-générationnel parlera à beaucoup d'entre vous.

Pour celles et ceux qui connaissent le joli minois d'Astrid Bergès-Frisbey sans parvenir à le restituer, voici une petite piqûre de rappel. C'est dans "Pirates des Caraïbes : La fontaine de jouvence" qu'elle s'est fait connaître du grand public en 2011. Dans la peau d'une sirène, Astrid use de ses charmes et devient rapidement le fantasme numéro 1 de la gent masculine. La même année la belle se fait remarquer dans une production française, dirigée par Daniel Auteuil elle est la "Fille du puisatier", petit chef d'oeuvre où sa beauté singulière la démarque des autres françaises. Toujours en 2011, Astrid devient l'incontournable du Festival de Cannes et se fait remarquer par les créateurs coutures.

Fidèles aux mêmes griffes et ambassadrice Chanel, l'actrice hérite de l'étiquette comédienne/mannequin alors qu'elle l'affirme elle-même : "non, je n'ai jamais fait de mannequinat". Sans doute est-ce sa silhouette sylphide et son indéniable sans du style qui auront eveillé quelques soupçons, au point de lui coller cette image. Ou bien est-ce parce qu'elle est une habituée de la Fashion Week, rendez-vous "in" où malgré sa légendaire discrétion elle ne passe jamais inaperçue.

Cette fois ci, Astrid Bergès-Frisbey revient dans la peau de Juliette, une jeune femme de 25 ans qui a peur de grandir. La belle révèle à nouveau ses talents d'actrice au travers d'un personnage complexe, fragile mais qui peut blesser. Une femme qui vit au fil du temps, des saisons, de l'air, qui se laisse exister en défiant les lois de la (triste) réalité. Un rôle qui va probablement offrir un nouveau tournant à la carrière de la beauté brune qui va prochainement renouer avec une production américaine dans "I origins".

"Juliette", au cinéma le 17 juillet.

Aurélia Baranes
Vidéo : Mélody Kandyoti

À ne pas rater
À découvrir