Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Arsenic, radiations, épilation aux rayons x : des secrets de beauté... mortels !

Après le lifting vampire ou le loub job pour supporter ses escarpins, on se demande ce que l'on va bien pouvoir inventer comme torture beauté. Mais il suffit de jeter un oeil dans le rétro pour se rendre compte qu'avant, ce n'était pas mieux ! Petite revue des pires secrets beauté jamais inventés.

A voir Kim Kardashian subir un lifting vampire ou à attendre Victoria Beckham vanter les mérites de la crème aux fientes de rossignol, on se dit que ça y est, on a atteint le pire qui peut se faire en matière de secrets de beauté. Sans parler du loub job, ces injections qui visent à insensibiliser la plante des pieds, pour se balader en Louboutin sans plus jamais souffrir.

Mais le pire, c'est qu'avant, ce n'était pas mieux. Bien sûr, il y a des secrets de beauté de grand-mères utiles voire agréables. Mais certains ingrédients utilisés par le passé pour se mettre (prétenduement) en valeur font froid dans le dos.

L'arsenic, pour un teint laiteux

Le teint très pâle a longtemps été à la mode. Pour l'obtenir, on n'a pas trouvé mieux que d'utiliser... de l'arsenic. Poison bien connu, il a le léger inconvénient de détruire les globules rouges. Donc oui on pâlit, mais on finit par devenir chauve et par mourir. On a vu mieux comme secret de beauté.

Un masque au plomb, comme Elizabeth Ier

Toujours pour s'assurer un teint parfait, certaines - parmi lesquelles la reine d'Angleterre Elizabeth Ier - étalaient du plomb sur leur visage. Mélangé à du vinaigre, il donne un colorant blanc appelé céruse, et permettait d'obtenir un teint très pâle, à la mode à l'époque. Dommage que ce poison lent assèche la peau, cause des douleurs à l'abdomen et autres constipations...

Du mercure contre les tâches

Avant l'invention de soins miracles, c'est le mercure qui était employé contre les tâches. Absorbé par la peau, il peut causer des anomalies congénitales, des problèmes au niveau des reines ou du foie, et bien sûr la mort.

Des radiations contre les rides

La découverte de Pierre et Marie Curie au début du 20e siècle a fait naître un nouveau marché, celui des crèmes au radium. Voilà comment il était présenté dans une pub datant de 1915 : "Placés sur les zones du visage où la peau est ridée ou fatiguée, les actifs radioactifs font effet sur les nerfs et les tissus. Un courant d'énergie pénétre dans la peau, faisant disparaître les rides". Autant dire que le radium ne fait pas disparaître que les rides...

L'épilation aux rayons X

Découverts au début du 20e siècle, les rayons X ont un temps été utilisé comme... méthode d'épilation. Exposé jusqu'à 20 heures aux rayons, le patient perdait en effet ses poils, avant d'hériter d'un cancer.

L'extensions de cils... à l'aiguille

Aujourd'hui, il existe des produits malins pour étoffer sa frange de cils, quand on ne craque pas pour les faux cils. Mais il n'y a pas si longtemps, on proposait de vous implanter des cils à l'aide d'une aiguille. On endormait la zone avec une solution à base de cocaïne, puis on "cousait" un poil du patient. De quoi donner la chair de poule...

À ne pas rater