Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Arielle Dombasle : transformée en déesse grecque pour présenter son "Secret"

La séduction est un domaine que maîtrise parfaitement Arielle Dombasle. Ce mardi 16 février 2016, l'actrice et chanteuse présentait sa première fragrance entourée de ses proches. Habillée d'une création Hervé Léger, Arielle Dombasle était... envoûtante.

Ce mardi 16 février 2016, Arielle Dombasle dévoilait sa première fragrance en présence de nombreux de ses amis et de son époux, Bernard-Henri Lévy à la Galerie Pierre Passebon. Une soirée durant laquelle tout le monde n'avait d'yeux que pour elle.

Arielle Dombasle, une déesse grecque à Paris

Actrice et chanteuse, Arielle Dombasle ajoute une nouvelle corde à son arc et lance son tout premier parfum baptisé "Le Secret d'Arielle", en collaboration avec Mauboussin. Pour la soirée de lancement, la diva avait convié de nombreux guests à la Galerie Pierre Passebon notamment l'actrice Julie Depardieu, Gérard Miller, Jack Lang ou encore l'ancien mannequin Farida Khelfa. Mais la reine de la soirée, c'était incontestablement elle. Dans une sublime robe Hervé Léger, l'actrice et chanteuse avait des airs de déesse grecque. Décolletée comme il le fallait, sa longue robe couleur sable jouait avec quelques effets de transparence et mettait en valeur sa très fine silhouette en épousant ses formes à la perfection. Pas étonnant que BHL ne soit jamais très loin d'elle.

Son mari, "fou depuis toujours" de son odeur

Ce parfum, c'est elle qui l'a fait. Dans une interview accordée au magazine Paris Match de cette semaine, Arielle Dombasle confie que : "Depuis près de vingt ans, je porte jour et nuit un mélange que je fais moi-même à base d'Aromatics Elixir, d'une note de Cuir de Russie, petit suc que m'avait donné Karl Lagerfeld il y a des années, d'iris ambré et d'une petite pointe d'un musc blanc, très rare. Tout le monde me disait : 'Tu sens tellement bon : J'adore ton parfum. Qu'est-ce que c'est ?' A quoi je répondais : 'C'est mon secret, un savant mélange.' Je n'en changeais jamais car Bernard-Henri, mon fiancé d'époux, en était fou depuis toujours. L'idée m'est venue de créer vraiment sa formule, ce parfum visiblement addictif, ce philtre d'amour en quelque sorte, irrésistible comme dans le roman de Süskind."

Retrouvez l'intégralité de l'interview d'Arielle Dombasle dans le dernier numéro de Paris Match, actuellement dans les kiosques.

À ne pas rater