Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Arielle Dombasle : la fois où elle a failli aller en prison

Arielle Dombasle évoque un moment méconnu de sa vie.
4 photos
Lancer le diaporama

Ce dimanche 13 novembre, la chanteuse était l'invitée de l'émission "Thé ou café" sur France 2. L'occasion pour elle de faire une révélation étonnante sur son passé.

Dimanche matin, l'animatrice Catherine Ceylac recevait sur le plateau de son émission "Thé ou café" Arielle Dombasle. La chanteuse excentrique venait présenter son neuvième album baptisé "La Rivière Atlantique".

La star de 63 ans s'est notamment livrée sur un moment méconnu de sa vie. Elle raconte avoir été tellement endettée qu'elle a failli terminer en prison. "A un moment donné, je me suis mise dans une configuration où je devais énormément d'argent à beaucoup de gens", confie l'artiste sur France 2 en ajoutant : "J'avais des dettes énormes, énormes, énormes ! Et je suis presque allée en prison à cause de cela". L'interprète de "Rhum and Coca-Cola" et sa famille ont visiblement beaucoup perdu à cette époque. "Mais ce n'était pas de mon fait", précise-t-elle. "C'était il y a longtemps, parce que j'aimais quelqu'un qui était très pauvre et qui m'a ruinée. Il m'a ruinée moi mais aussi ma grand-mère. Mais voilà, c'est comme ça".

Mais la sculpturale blonde n'en dira pas plus sur cette période trouble de sa vie. Avant de se marier avec le philosophe Bernard Henri-Lévy en 1993, Arielle Dombasle a épousé en premières noces le médecin Paul Albou, de 32 ans son aîné, en 1976.

Outre ce nouvel album créé en collaboration avec Nicolas Ker du groupe Poni Hoax dans les bacs depuis le 14 octobre, la comédienne sera aussi de retour au théâtre en janvier prochain dans la pièce de Michelle Bernier, "Folle d'Amanda".

À ne pas rater