Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Après l'humiliation infligée par Indochine, Christine Boutin réagit sur Twitter

Huée par près de 80 000 personnes au Stade de France ce week-end, Christine Boutin a réagit très calmement sur Twitter aux attaques manifestes du groupe Indochine. Après avoir déclaré à la presse que l'homosexualité était une abomination, elle se revendique fan du groupe Indochine, un comble!

Ce week-end, le groupe Indochine a fait salle comble au stade de France lors d'un concert réunissant près de 80 000 personnes. Une horde de fans survoltés qui a d'ailleurs eu la chance de voir le chanteur Renaud faire une apparition surprise dans les gradins. Mais sa venue était loin d'être le clou du spectacle. Car le leader du groupe, Nicola Sirkis, qui est le parrain de l'association Le Refuge avec la chanteuse Jenifer, a voulu marquer le coup après les récentes déclarations très controversés de Christine Boutin. La chef du parti chrétien-démocrate, qui n'a jamais caché son opposition au mariage pour tous, a encore fait un tollé dans les pages de la revue trimestrielle Charles le 2 avril 2014 : "Je n'ai jamais condamné un homosexuel. Jamais. Ce n'est pas possible. L'homosexualité est une abomination. Mais pas la personne."

Une déclaration choquante, qui n'a pas contribué à faire remonter la cote de popularité de l'ancienne ministre. Comme Madonna l'avait fait avec Marine Le Pen, le groupe Indochine a donc décidé de s'en prendre à elle en diffusant son visage sur l'écran géant du stade, en même temps que la chanson College Boy, qui raconte l'histoire d'un garçon violenté par ses camarades à cause de son homosexualité. La chanson, plusieurs fois interrompue pour laisser le public écouter les déclarations les plus polémiques de Christine Boutin, a beaucoup fait réagir l'assistance. Pendant près d'une minute, la foule s'est laissée aller à huer la femme politique, qui n'a pas eu l'air de se sentir mal à l'aise lorsqu'elle a répondu sur Twitter :

Une décontraction qu'elle a eu beaucoup de mal à afficher l'année dernière sur le plateau de Salut les terriens. A l'époque elle aurait mieux fait de rester chez elle, car Thierry Ardisson l'avait attaqué avec des arguments très personnels sur Canal +. Christine Boutin qui ne fait pas mystère de son mariage avec son cousin germain (autorisé par la loi française), se retranche toujours derrière sa foi pour expliquer ses idées très tranchés sur les homosexuels. L'animateur avait donc joué sur le même terrain en demandant à Christine si elle avait oui ou non demandé la dispense nécessaire auprès de l'église pour se marier avec son cousin. Très embêtée elle avait répondu : "Sur le mariage civil, je n'ai pas besoin de demander l'autorisation du président de la République. En ce qui concerne l'église catholique, il faut effectivement une dispense, mais euh... Je pense qu'elle a été demandée."

Une réponse très évasive qui laisse manifestement penser que Christine Boutin doit être une adepte de l'adage : Faites ce que je dis mais pas ce que je fais...

À ne pas rater