Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Anthony Vaccarello

Le chic cool d'Anthony Vaccarello


Derrière Anthony Vaccarello, c'est une véritable tribu qui depuis la première heure apporte un soin très particulier à sa présentation : Alexandre de Betak à la mise en scène, Michel Gaulbert à l'illustration sonore, l'agence Next et ses top models... Et puis deux femmes porte-bonheur, Lou Doillon et Laetitita Crahay, des femmes qu'Anthony Vaccarello dit apprécier parce qu'elles sont pleines d'esprit mais aussi chic et cool à la fois.

Après les ouvertures sur le corps, ménagées dans les drapés des robes ravissantes de la saison d'été (très facilement repérables sur les tapis rouges), le designer choisit de faire à nouveau parler la peau. Mais cette fois-ci en la faisant converser avec des formes tailleur masculin. Ses décolletés one shoulder mélangent la coupe et le col d'une veste, pour venir mourir en bustier ultra-light sur le sein opposé.

Monochromes et sombres les tenues incluent un nombre incalculable d'effets signalétiques, lignes de lurex, plaques de métal argent qui brillent de mille feux. La ligne est armaturée de détails de coupes quasi militaires, mais pas forcément utilitaires : pattes d'épaule, quatre poches à rabat, passepoils où le noir contraste sur le bleu marine.


Autre forme récurrente avec la veste one shoulder, le blouson ample marié à des jupes droites et très courtes, pour un feeling 80. Omniprésentes sur la silhouette, les lignes noires paillettées des élastiques, façon bretelles ou support-chaussettes qui se clipent sur le vêtement, lui prêtant une assurance presque virile.

L'heureux gagnant du prix de l'Andam 2011 poursuit son propos asymétrique jusque dans les tenues de lianes du final, avec tout ce jeu de couvert-découvert qui voit les décolletés drapés s'enrouler en écharpe autour du cou pour mieux libérer la poitrine, que couvrent deux minuscules cônes taillés en pointe de diamant.

Avec ce propos mêlant le flou et le tailleur, Anthony Vaccarello, qui a formé sa société il n'y a pas même un an, continue de s'affirmer.

 

Paquita Paquin

À ne pas rater