Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Anthony Vaccarello arrive chez Saint Laurent : ce à quoi il faut s'attendre...

Avec son arrivée tout juste officialisée, Anthony Vaccarello tourne une nouvelle page dans l'histoire de la maison parisienne. Il aura la lourde tâche d'y succéder à Hedi Slimane, qui aura nimbé la marque de son aura rock'n'roll. 

Vaccarello fait son entrée chez Saint Laurent : nouveau challenge pour le créateur touche-à-tout qui va, ce faisant, s'essayer également à la mode masculine. "Les silhouettes d'Anthony Vaccarello équilibrent impeccablement des éléments d'une féminité provocatrice et ceux d'une masculinité aigüe" : voilà comment Francesca Bellettini, présidente directrice générale de Saint Laurent, a récemment expliqué la nomination évidente du jeune Belge pour succéder à Hedi Slimane. Tout juste parti de chez Versus, celui qui a fait ses classes, entre autres, chez Fendi, s'apprête à relever un nouveau défi : il mènera désormais de front les collections Saint Laurent tout comme celles de sa propre marque créée en 2010. Gageons que son empreinte si particulière, entre signatures fétiches et personnalités totémiques, sera présente dès son premier tour de piste pour l'enseigne.

n


Une femme nouvelle

Sûrement moins rock'n'roll que celle d'Hedi Slimane, maître incontesté du genre, la femme Saint Laurent vue par Vaccarello pourrait bien se réclamer d'autres icônes, davantage Madonna que Marianne Faithfull ou Patti Smith... Avec, en filigrane, l'influence des 90's et leur aura sexuelle sans compromis.

.


Le masculin-féminin

Avec l'arrivée de Vaccarello, c'est le smoking cher à Yves Saint Laurent que l'on imagine renaître. Tailoring impeccable, rayures tennis et épaules marquées, le créateur jouera certainement la carte du mix des genres, mais pas forcément celle de l'androgynie telle qu'on l'a connue avec son prédécesseur. Entre autres exemples, on peut prédire que le fameux costume masculin de soirée se verra transformé par des découpes millimétrées, que l'on imagine bien évidemment sensuelles, et porté haut perché. Quant à la saharienne, nul doute qu'elle se voit également réinventée.

.


Sex-appeal décuplé

Amoureux du corps féminin, Vaccarello s'est toujours appliqué à en sublimer la moindre courbe. Jeux de jambes hallucinants, hanches dévoilées et décolletés profonds : le sexy sophistiqué, mais sans demi-mesure, devrait reprendre ses droits sur les podiums Saint Laurent.

.


Une nouvelle dream team

Si Slimane avait ses favorites sur le podium, Vaccarello a lui aussi ses tops fétiches, Anja Rubik en tête. Corps sidérants, ports de tête altiers et élégance innée : le créateur devrait amener avec lui quelques-unes de ses muses, parmi lesquelles Karlie Kloss, Constance Jablonski ou Joan Smalls... Elles pourraient toutes fouler le premier catwalk de l'ère Vaccarello, annoncé pour la saison Printemps-Été 2016/2017.

n


Un retour à Paris ?

Le Saint Laurent de Slimane regardait de plus en plus vers la Californie et ses palmiers, mais l'arrivée d'un nouveau démiurge au sein de la maison devrait aussi être le signe d'un retour aux sources. Délocalisés à Los Angeles, le studio de la création de Saint Laurent pourrait finalement réinstaller ses quartiers à Paris, histoire de revenir, peut-être, à l'héritage premier de la marque et de faciliter les choses d'un point de vue logistique...

.

Amélie Cosmao

À ne pas rater