Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Anne-Sophie Lapix : 8 petits secrets à connaître sur l'animatrice de C à vous

Sacrée "intervieweuse de l'année" en 2012, l'animatrice de "C à vous" s'est vite adaptée au ton décontracté de l'émission popularisée par Alessandra Sublet. A 41 ans, Anne-Sophie Lapix recèle pourtant encore bien des secrets. Puretrend vous livre 8 infos sur la jolie journaliste.

15 ans de danse classique

Sa jolie silhouette de petit rat de l'opéra, Anne-Sophie Lapix ne la tient pas de nulle part. Comme Claire Chazal (dont elle a été le joker pour les journaux du week-end en 2006), la journaliste s'est adonnée à la danse classique, et ce pendant 15 ans. Si aujourd'hui elle a raccroché ses chaussons, elle ne manque pas une occasion de bouger. "J'adore danser, chez moi, dans des fêtes et occasionnellement en boite de nuit." (interview au magazine ELLE).

Le journalisme, une passion précoce

"A la base, j'étais curieuse, j'aimais écrire, j'avais envie de rencontrer des gens et de leur poser des questions. En CM2, nous avions un petit journal avec des copines. C'était nullissime mais rigolo ! Je faisais les photocopies chez mon père, entrepreneur dans le bâtiment, et nous vendions le journal à la criée. Avec les bénéfices, nous allions manger des viennoiseries fabuleuses." (source : L'Etudiant).

Un an à Bristol... et des participations à des comédies musicales

Durant ses études à l'Institut d'études politiques de Bordeaux, l'apprenti-journaliste a passé une année à Bristol pour étudier les sciences politiques. Mais pas que... "J'ai aussi joué dans des comédies musicales, sur un malentendu... Je pensais m'inscrire pour assister à des spectacles et en fait, c'était pour participer à des auditions !", a-t-elle raconté au magazine L'Etudiant.

Victime de harcèlement

Anne-Sophie Lapix a traversé une phase difficile (encore plus compliquée à gérer que son procès contre Canal +). Elle a en effet été victime de harcèlement de la part d'un certain Jean-Loup Hahn, qui lui a envoyé menaces de mort et enveloppe contenant une poudre blanche évoquant de l'anthrax (en réalité du chlore). L'homme a été condamné à 6 mois de prison en 2005. Quatre ans plus tard, la journaliste a témoigné lors de son procès pour le meurtre d'une jeune étudiante...

L'interview qui a tout changé

De LCI à TF1 en passant par M6, Anne-Sophie Lapix a eu le temps de se faire un nom sur le petit écran. Mais c'est grâce à son interview musclée de Marine Le Pen dans l'émission "Dimanche +" sur Canal que la journaliste a décroché ses lettres de noblesse et été auréolé d'une "grâce médiatique". Pugnace, elle n'a pas hésité à mettre la candidate face à ses contradictions concernant le financement de son programme.

Son astuce pour garder la ligne

La journaliste a un conseil simple à suivre : "Je mange une petite baguette beurrée tous les matins, mais après, je ne touche plus au pain de la journée. Franchement, c'est efficace. Tout comme de limiter la consommation de mes gâteaux préférés durant le week-end", explique-t-elle à ELLE. Ca et faire du sport. Elle fait du tennis deux fois par semaine et du yoga avec un coach chaque samedi.

Le meilleur conseil beauté qu'elle ait reçu

"Toutes les maquilleuses et les personnes qui m'ont fait des soins m'ont toujours dit de ne pas aller au soleil... J'y vais quand même, mais en me protégeant avec un écran élevé". Une bonne crème solaire, à ne jamais oublier pour éviter les coups de soleil et le vieillissement prématuré de la peau.

Son premier passage à la télé

"C'était début 1996, nous étions partis 3 semaines à TV8 Mont-Blanc à Annecy avec le CFJ ", raconte-t-elle au magazine L'Etudiant. "Chose incroyable, le présentateur ne s'est pas réveillé ! Trois heures avant le JT, le directeur de la rédaction m'a dit : 'Tu vas le présenter.' Je n'étais ni coiffée ni habillée comme il fallait et je ressemblais à un hamster avec mes bonnes joues d'ado. J'espère que ces images disparaîtront à jamais !"

À ne pas rater
À découvrir