Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Anne Sinclair : qui êtes-vous vraiment, madame Sinclair ?

On a en tête trois choses concernant Anne Sinclair : ses yeux bleus qui ont fait fantasmer une bonne partie des Français dans "7 sur 7", son statut de journaliste politique adulée et son mariage avec Dominique Strauss-Kahn. Portrait d'une femme obstinée.

Une histoire familiale illustre

Beaucoup du caractère d'Anne Sinclair se retrouve dans le passé, le sien et celui de sa famille. Petite-fille du marchand d'art Paul Rosenberg, elle fréquente les grands peintres de l'époque. Pablo Picasso lui propose de lui tirer le portrait, mais elle refuse de voir son nez ailleurs qu'au milieu de sa figure. Surtout, sa passion pour la politique et le journalisme a sans doute à voir avec l'exil de son grand-père, obligé de fuir la France pour New York, après que le régime de Vichy l'ait privé de sa nationalité parce que juif. Son père, engagé dans la Résistance, se départira lui du patronyme Schwartz, au profit de Sinclair, qu'elle a gardé. De son grand-père, il lui reste une partie de sa collection, estimée à plusieurs dizaines de millions d'euros.

Une journaliste adulée

Née à New York, Anne Sinclair a fait ses études à Paris, à l'Institut d'études politiques. Ses débuts de journaliste, elle les faits à Europe 1 en 1973, avant de rejoindre TF1 en 1982. C'est avec "7 sur 7", émission où elle reçoit les plus grandes personnalités politiques, que la jeune femme se fait un nom. Son regard azur, ses looks et ses brushings sophistiqués la rendent incontournables du petit écran. Aujourd'hui encore, aux rênes de la branche française du Huffington Post, elle a conservé son aura à part, celle d'une journaliste talentueuse, digne prédécesseuse de Mélissa Theuriau et autre Anne-Sophie Lapix.

DSK, l'homme de sa vie

Après une union avec le journaliste Ivan Levaï, avec lequel elle a eu deux enfants (David et Elie), Anne Sinclair rencontre Dominique Strauss-Kahn sur le plateau de "Questions à domicile". C'est le coup de foudre entre la journaliste star du petit écran et celui qui est alors président de la commission des finances de l'assemblée. Deux ans plus tard, en 1991, c'est le mariage, qui durera jusqu'en 2013. Une union durant laquelle Anne Sinclair s'affiche comme le meilleur soutien de son mari. En dépit des rumeurs qui le disent volage, et des scandales à répétition (comme en 2008, où sa liaison avec une collègue hongroise du FMI est révélée), la journaliste demeure inflexible. Encore aujourd'hui, elle l'affirme, elle n'a jamais cru en sa culpabilité dans l'affaire du Sofitel.

Anne Sinclair, une intervieweuse de choc

Lorsqu'en 1997, elle annonce qu'elle arrête le journalisme après la nomination de Dominique Strauss-Kahn au poste de ministre des finances, le public est en émoi. La télévision perd en effet l'une de ses meilleures intervieweuses. Aujourd'hui encore, ses confrères ne manquent pas d'éloges à son égard. "L'art de faire dire est l'un des plus difficiles du métier, qui requiert fermeté et douceur, agressivité et empathie, rouerie et confiance : elle y excellait", assure Christophe Barbier, directeur de L'Express. Puisse son talent resservir bientôt.

À ne pas rater