Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Anne Roumanoff : une femme "odieuse" ? Elle s'explique

Anne Roumanoff et Toufik Abou-Haydar ne gardent visiblement pas un très bon souvenir de leur "rencontre". Dans ses mémoires de taxi, ce dernier a taxé l'humoriste de femme "odieuse". Sur le plateau de Laurent Ruquier sur France 2, elle s'explique. 

Vous ne verrez plus jamais un taxi de la même manière. Toufik Abou-Haydar, chauffeur pendant 25 ans vient d'écrire des années de discussion avec ses clients et notamment quelques célébrités dans "Confidences passagères". Outre Amanda Lear qui ne paie pas sa course, on découvre notamment que ce dernier ne garde pas un souvenir mémorable du passage d'Anne Roumanoff dans sa voiture, puisqu'il l'a qualifié d'"odieuse".

Anne Roumanoff : "Je ne suis pas aimable 24 heures sur 24 "

Ce samedi 18 avril 2015, l'humoriste était sur le plateau de Laurent Ruquier pour faire la promotion de son nouveau spectacle "Aimons-nous les uns les autres". Après avoir évoqué son show avec les chroniqueurs Léa Salamé et Aymeric Caron, ce dernier a demandé à l'humoriste de s'expliquer sur les récentes déclarations de Toufik Abou-Haydar. Très honnête, Anne Roumanoff a confié que : "C'est un chauffeur de taxi avec qui je me suis engueulée et qui a écrit ses mémoires. Pas de chance." Elle a ainsi confirmé les dires du taxi : "C'est possible... Je ne suis pas aimable 24 heures sur 24. Je ne pense pas que ce monsieur soit mythomane. Après je pense que je n'ai pas eu de chance de m'engueuler avec le mec qui écrit ses mémoires."

"Ça m'a traumatisée cette histoire"

Dans ses mémoires, dont le site 7sur7.be en révèle quelques extraits, le chauffeur écrit que l'humoriste "a été absolument odieuse, tellement odieuse que le pourboire qu'elle m'a jeté sur le siège passager, je l'ai donné aussi sec à un clochard. Ça me brûlait les doigts".
Cet épisode a manifestement laissé des traces sur Anne Roumanoff qui a expliqué : "Ça m'a traumatisée cette histoire. Donc maintenant, je suis trop gentille. Je fais attention à bien dire 'Bonjour monsieur...' Si mon chauffeur de taxi prend un mauvais chemin, je ne dis rien. Je fais hyper gaffe."

"Confidences passagères" de Toufik Abou-Haydar aux éditions Max Milo.

À ne pas rater