Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Anne-Claire Coudray (TF1) : "Présenter les JT m'a aidé sur le terrain"

Trois ans déjà qu'elle est le joker de Claire Chazal sur TF1. Reporter habituée du terrain, elle jongle entre les reportages et la présentation en plateau. Un journalisme tout-terrain qui permet à Anne-Claire Coudray de faire ce qui lui plait : comprendre le monde et l'expliquer aux téléspectateurs.

Difficile pour cette "droguée de l'info", comme elle se définit elle-même, de décrocher de l'actu. Journaliste de terrain, Anne-Claire Coudray est passée à un exercice radicalement différent il y a trois ans en devenant le joker de Claire Chazal, la papesse du JT de TF1.

Loin de faire des croche-pattes à ses collègues, la jolie Bretonne est plutôt du genre solidaire. Dans la tourmente après plusieurs bourdes en plein direct, Claire Chazal a pu compter sur son soutien sans-faille. Ce qui passionne vraiment Anne-Claire Coudray, c'est l'info, qu'elle veut transmettre avec le "ton juste", comme elle l'explique dans une interview accordée à Télé 7 Jours.

"Je crois beaucoup en la pédagogie à la télévision. Petit à petit, on accompagne les téléspectateurs dans cette compréhension de l'actualité et du monde. De la même façon que je me forge une culture générale en travaillant mes sujets, j'espère contribuer à améliorer les connaissances des gens."

Une rigueur qui ne l'a jamais lâchée. Passionnée d'Histoire et d'actu depuis son enfance, Anne-Claire Coudray a toujours souhaité faire ce métier. Et elle le fait bien. Perfectionniste, elle est parvenue à relâcher un peu la pression au fil des directs. "Je me suis débarrassée du mauvais stress (...). Présenter les JT m'a aidé sur le terrain. Je gère mieux le direct et désacralise la présence de la caméra".

La preuve, si besoin était, qu'entre le métier de reporter et celui de présentateur, la frontière est plus poreuse qu'on le croit. La récente arrivée de François-Xavier Ménage, ancien envoyé spécial de BFM TV aujourd'hui à l'antenne du magazine "Capital" sur M6 n'en est qu'un autre exemple.

Loin de la guéguerre entre chaînes d'actu permanente et grandes messes du 20 heures, Anne-Claire Coudray veut croire au rôle à part de ce rendez-vous quotidien. "Une partie de nos téléspectateurs ne sont pas des accros à l'actu. Il faut leur offrir un résumé de la journée." Une tâche à laquelle elle se colle volontiers.

À ne pas rater