Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Angelina Jolie : nouvelle prof canon de la London School of Economics

La rentrée 2016 promet de faire du bruit dans les couloirs de la London School of Economics. Les étudiants en master pourront en effet suivre le cours "Femmes, Paix et Sécurité" donné par... Angelina Jolie herself. Un nouveau job que l'actrice a hâte de commencer. 

L'information a été annoncée hier, mardi 24 mai : l'équipe pédagogique de la prestigieuse London School of Economics de Londres s'étoffe. A la rentrée 2016, les étudiants en master pourront suivre un nouvel enseignement baptisé "Femmes, Paix et Sécurité" supervisé par Angelina Jolie. Une première pour l'actrice qui diversifie un peu plus ses activités.

Star d'Hollywood, elle fait depuis longtemps déjà partie des personnalités engagées. Ambassadrice de bonne volonté du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, elle sillonne la planète pour rencontrer membres du gouvernement et bénévoles dans les camps d'accueil. Dernièrement, il s'est même fait entendre que l'actrice serait prête à se lancer en politique pour promouvoir ses idées.

Les violences sexuelles au coeur de son cours

D'ici là, celle qui s'est installée à Londres avec époux et enfants enseignera aux étudiants de la London School of Economics. "Je veux leur parler de mes propres expériences lors de mon travail aux côtés des gouvernements et des Nations Unies", a-t-elle confié. "Il est essentiel d'élargir le débat sur les questions des droits de la femme et de la fin de l'impunité pour les crimes affectant ces dernières de manière disproportionnée, comme la violence sexuelle dans les conflits".

Avec son premier film "Au pays du sang et du miel", Angelina Jolie avait déjà alerté l'opinion publique sur les violences sexuelles touchant les femmes lors des conflits armés. Durant la guerre en Bosnie, de 1992 à 1995, ce sont 50 000 Bosniaques qui ont ainsi été victimes de viol. La réalisatrice s'est depuis associée à l'ancien ministre britannique des Affaires Etrangères, William Hague, pour militer sur le sujet, notamment au sein de la conférence "Preventing Sexual Violence in Conflict Initiative". Voilà un cours qui promet d'attirer intéressés comme curieux.

À ne pas rater