Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Angelina Jolie : anorexie, bizutage, mutilations, sa nounou dit tout

Si aujourd'hui, Angelina Jolie est l'actrice la mieux payée d'Hollywood, la femme de Brad Pitt et la mère de six enfants, tout n'a pas toujours été rose pour elle. Sa nounou, Cis Rundle raconte son adolescence difficile au site RadarOnline.

Si aujourd'hui, Angelina Jolie est une comédienne et réalisatrice respectée, mère de famille et femme casée, ses débuts à Hollywood ont été nettement plus mouvementés. Il faut dire qu'en ce temps-là, elle n'était pas encore madame Pitt et aimait passer pour la rebelle du star system.

Avant même de jouer Lara Croft sur le grand écran, Angelina Jolie était déjà une fille de (Jon Voight, qui n'a pas été invité à son mariage). Enfant, elle a déjà eu l'occasion de fouler le tapis rouge des Oscars dans une robe froufroutante. Mais sous le joli minois se cachait alors une jeune fille en souffrance.

"Elle aimait se faire mal"

Si Angelina Jolie s'est déjà confiée sur les "périodes sombres" de sa vie, son enfance difficile, c'est son ancienne nounou, Cis Rundle, qui en parle aujourd'hui au site Radar Online. Pendant huit ans, elle s'est occupée de la future actrice la mieux payée d'Hollywood et de son frère, James. "J'ai été avec eux tous les jours pendant huit ans."

Elle a assisté à certains de ses déboires et découvert son attrait pour la mutilation. "Elle aimait se faire mal", explique-t-elle. On apprend ainsi qu'Angelina Jolie aimait alors plonger ses doigts dans de la cire chaude et qu'elle était "une enfant sauvage".

Cis Rundle aborde aussi ses troubles alimentaires. "Je l'ai conduite à l'hôpital. Elle était anorexique...Ça a été l'une de ses phases (...). Marcheline [sa mère, ndlr] a eu peur car elle ne mangeait plus."

Moquée pour ses grosses lèvres

Angelina Jolie était alors au lycée de Beverly Hills où elle ne faisait pas vraiment partie des filles populaires. "Elle n'aimait pas beaucoup le lycée. Ils avaient l'habitude de l'appeler "lèvres d'Ubangi". Ils se moquaient d'elle à cause de ses lèvres et les filles étaient méchantes avec elle."

Sans doute ne se doutaient-elles pas que leur vilain petit canard allait bientôt devenir un fantasme ambulant...

Cis Rundle revient enfin sur un moment troublant, ce jour de mars 2000 où Angelina Jolie et son frère James ont échangé un baiser sur le tapis rouge des Oscars. "Le jour où elle a embrassé Jamie aux Oscars, c'était le premier jour de traitement de Marcheline contre son cancer. Ils ont quitté l'hôpital ensemble et se sont préparés ensemble."

"Ce baiser, c'était pour eux une façon de dire : 'Regardez où on est maintenant'. Ils n'ont jamais pu compter que sur eux-mêmes. Ils avaient une relation très fusionnelle avec leur mère."

Pas sûr en revanche qu'Angelina Jolie appréciera les indiscrétions de sa nounou.

À ne pas rater