Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Angela Ponce 1ère femme transgenre à concourir à Miss Univers

.

Bonne nouvelle venant clôturer ce mois des fiertés LGBT, l'annonce de la victoire d'Angela Ponce au concours de Miss Univers Espagne devrait faire du bruit. Le mannequin de 26 ans est en effet la première femme transgenre à décrocher ce titre en Espagne. Tout un symbole.

L'élection d'Angela Ponce au titre Miss Univers Espagne 2018 sonne probablement comme le changement le plus mémorable depuis la création du concours il y a 66 ans. En effet, il s'agit de la première femme transgenre espagnole a avoir été appuyée par son pays pour concourir à l'édition internationale.

Car si en 2012, la candidate canadienne Jenna Talackova avait déjà réussi à faire un peu bouger les choses en tenant tête aux juges et en obtenant gain de cause, la victoire d'Angela marque elle un véritable tournant. Ce 29 juin, portée par sa devise "Nous sommes plus que ce que tu vois", l'Espagnole de 26 ans a donc remporté le sésame lui permettant de prétendre au titre de Miss Univers 2018 et de succéder à Demi-Leigh Nel-Peters et par la même occasion mis un sérieux coup de pied au règlement archaïque du célèbre concours de beauté.

Le début d'une nouvelle ère pour les concours de beauté ?

Celle qui représentera donc l'Espagne le 26 novembre prochain à Las Vegas a concouru avec un objectif bien précis : "Transmettre un message d'inclusion, de respect, de tolérance, d'amour de soi et des autres" ajoutant "un nouveau cycle commence pour moi, engagée envers moi-même, ma vision de la vie et envers l'Espagne". Et si cette élection marque un nouveau cycle pour Angela il en marque surtout un pour les mentalités et tout particulièrement celles des concours de beauté souvent restées coincées à l'époque de leurs débuts. Cette décision du comité espagnol signifie-t-elle que les femmes transgenres vont être autorisées à concourir dans tous les pays ? La France va-t-elle aussi suivre le mouvement ? Interviewé sur le sujet, Jean-Paul Gaultier président de l'édition française 2017 avait déjà largement plébiscité cette idée.

À ne pas rater