Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Anémone au royaume des filles : ''j'aurais mieux vécu si j'avais été lesbienne''

Lorsqu'Anémone part en promo, ça dépote ! Loin d'être langue de bois, l'actrice actuellement à l'affiche de "Jacky au royaume des filles" aux côtés de Charlotte Gainsbourg balance à tout va et tant pis si au passage elle en froisse quelque-uns. Interviewée dans le numéro du 29 janvier de Gala, l'actrice de 63 ans évoque sa vie intime sans tabou.

Il n'y a pas que Valérie Trierweiler qui balance dans la presse en cette fin de semaine. Alors que " Le Père Noël " est une ordure célèbre cette année ses 32 ans, Anémone plutôt rare à l'écran revient avec un nouveau film "Jacky au royaume des filles" aux côtés de Charlotte Gainsbourg. Jouant le jeu de la promotion, l'actrice se livre dans le numéro de Gala du 29 janvier 2014 et le moins que l'on puisse dire c'est qu'Anémone ne prend pas de pincettes.

Revenant sur sa vie de femme ainsi que sur la maternité, elle offre un témoignage sans détour. Elle évoque ainsi les avortements qu'elle a subis : "On manquait d'y rester parce que c'était des faiseuses d'anges, dans des soupentes, qui faisaient ça avec des injections d'eau savonneuse", mais aussi ses enfants arrivés "un peu comme ça" : "Les enfants, ça bouffe, ça bouffe et après ça fout le camp ! (...) Quand vous en avez, vous dites adieu à votre vie, à votre personne, à tout !" (..) À 22 ans, je voulais me faire ligaturer les trompes. Je me suis dégonflée. Mais j'ai regretté toute ma vie d'avoir des gosses."Et oui, Anémone n'épargne personne, même pas sa propre progéniture. Elle a d'ailleurs récemment mis son fils aîné (de 35 ans) à la porte de chez elle grâce à Stéphane Plaza.

Quant à sa vie amoureuse, Anémone l'évoque avec regrets : "Je ne peux pas aimer quelqu'un qui se croit supérieur à moi. (...) Ma vie était coupée en deux : je désirais les hommes physiquement, sexuellement, et j'aimais les femmes, mais n'étais malheureusement pas attirée charnellement par elles. C'est bien dommage parce que j'aurais mieux vécu si j'avais été lesbienne." Une déclaration qui arrive quelques jours après qu'Emma de Caunes ait elle aussi affirmé sa bisexualité.

À ne pas rater