Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Andrew GN

Défilé Andrew GNParis Printemps-Eté 2013
Défilé Andrew GN Paris Printemps-Eté 2013

De Paris à Jaipur, les mondaines 2.0 d'Andrew GN

Luxe et raffinement ont une fois encore été convoqués par Andrew GN qui à la croisée de l'Orient et de l'Occident nous invite à suivre les pas de ses bourgeoises perlées jusqu'aux pieds.

De Paris à Jaipur en faisant escale à Pékin, les silhouettes de l'été 2013 nous entraînent de cocktails en garden party en passant par quelques dîner mondains. Car cette saison, le casual n'a toujours pas sa place chez le créateur. Tirée à quatre épingles sans être rigide ou sévère pour autant, la femme Andrew GN affiche un chic à toute épreuve où la simple idée de fantaisie s'exécute avec élégance et subtilité. Manches volantées, basque portée sur la poitrine, la fantaisie en question s'impose davantage comme un twist dans l'étiquette mondaine. Féminine à haute dose, cette bourgeoise, on pourrait la croiser aussi bien rive droite que dans un palais indien. Black & white perlé ou robe sari, elle est pourtant faussement classique.

Certes le chignon est impeccablement plaqué, mais les perles aux oreilles ne demandent qu'à swinguer. Et son traditionnel collier nacré, c'est aux chevilles qu'elle le porte. Grace Kelly moderne ou First lady qui s'encanaille, c'est en touche que sa modernité s'exprime. Au détour d'une blouse au plastron transparent, d'un décolleté pas si sage ou d'un jeu de boutonnage on se souvient soudain que nous sommes en 2012. Et si le col est emprunté à Mao, l'imprimé paisley aux maharadjahs, c'est bien au XXIème siècle qu'on la retrouve, gardienne d'une élégance aux réminiscences vintage.

Amélie Cosmao

À ne pas rater