Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Amy Winehouse, une icône mode d'un autre genre

Derrière l'écorchée vive à la voix jazzy se cache la référence mode. Celle qui cinq ans après sa mort suscite encore les hommages, de la Haute Couture aux looks mainstreams, n'a pas dit son dernier mot. Retour sur Amy Winehouse, icône d'un genre nouveau, qui dévoile un autre visage sur Canal +.

Elle est de ces destins brisés et de ces icônes qui s'ignorent. Etoile filante à la carrière fulgurante, la petite banlieusarde de Londres que dévoile Asif Kapadia dans son documentaire "Amy", diffusé ce 8 juin sur Canal +, composé d'images d'archives inédites aura connu un sort tragique. Pourtant Amy Winehouse a laissé une trace indélébile aussi bien musicalement qu'en terme de style. Décryptage d'un héritage mode.

Un style à la croisée des chemins

Le style d'Amy Winehouse c'est l'avènement du néo-burlesque et du rockabilly, qui fait son retour au début des années 2000, mixé au punk. Un mélange détonant à l'image de son personnage dont l'insolence cache le poids des névroses. Elle se charge de rendre la "beehive" (sa choucroute capillaire) mainstream et de se réapproprier le trait d'eye-liner. Marjorie Hache, journaliste musique pour OÜI FM, qui l'a rencontré en 2003 déclare à Puretrend : "elle reflète parfaitement l'époque à laquelle elle a émergé en tant que chanteuse".

Elle poursuit : "A la différence d'autres artistes ou musiciens dont on dit qu'ils ressemblent à Madonna ou à d'autres figures iconiques, on savait d'où venait les influences d'Amy Winehouse mais elle a su se l'approprier en mélangeant le punk, aux sixties et au style rockabilly". Sa passion pour les sixties elle la tient de sa culture musicale, imprégnée de la soul et du style des girls groups à la The Ronettes. Amy "n'est pas à contre-courant", mais fait figure d'emblème.

En une des magazines de mass médias qui déballent sa vie privée, Winehouse est l'hipster avant l'heure, celle qui démocratise le tatouage manchette. Une tendance qui prend comme une traînée de poudre, adoptée par nombre de jeunes filles.

La signature "Amy"

Rapidement, tous les yeux se braquent sur Amy Winehouse, elle est l'Icône. Ce n'est pas pour rien si en 2011 la griffe Fred Perry lui dédie une collection où se mêle polos rockabilly et imprimés forts. Un hommage à son culot, comme lorsqu'elle mariait léopard et tartan sur la scène des Brit Awards 2008.

Source d'inspiration inépuisable, presque cinq ans après sa mort Amy Winehouse reste une référence mode et la Haute Couture n'est pas décidée à laisser son héritage disparaître : si Karl Lagerfeld la rencontre à l'apogée de sa carrière, en 2007, Jean-Paul Gaultier lui rend hommage à titre posthume, en 2012, en faisant défiler des mannequins coiffés de la célèbre "beehive", marque de fabrique de la chanteuse.

Emblématique d'une époque, elle n'a aujourd'hui pas été égalée.

H. F-G

À ne pas rater