Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Amélie Neten souhaite à ses détracteurs de "brûler en enfer"

À chaque programme la personnalité cible de toutes les critiques. Dans la saison 6 des "Anges de la télé-réalité", la "tête de turc" c'est Amélie Neten et lorsqu'elle ne se clash pas avec les autres candidats, c'est sur Twitter que la blonde explose.

On ne parle plus des malheurs de Sophie mais de ceux d'Amélie Neten. La jeune belge qui s'est fait connaître en se mariant dans "Secret Story" avant de trouver refuge du côté des "Anges de la télé-réalité" est la cible de critiques de plus en plus virulentes. Si la bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe, la blondinette a le sang chaud et surtout, elle ne mâche pas ses mots.

"Je ne voulais pas répondre à vos débilités sur mon fils et moi-même ! Mais quand je vois les personnes qui me soutiennent prendre ma défense, pour eux je tiens juste à dire je vous souhaite de brûler en enfer et d'aller vous pendre ou simplement redemander à vos parents de refaire votre éducation (...) PS : jugez les femmes qui tuent leurs bébés, qui les battent etc.." Voilà le message posté par la jeune femme sur son compte Twitter officiel avant d'être supprimé comme le rapporte Télé-Loisirs.

Pourquoi un tel coup de gueule ? Tout simplement pour répondre aux internautes qui s'acharnent sur elle depuis quelques semaines, remettant également en cause son rôle de maman via un hashtag cinglant : #AmélieVaToccuperDeTonFils (lorsqu'il ne s'agit pas du "#PrenezAmélieRendezNousBenLaden".)

Effectivement, la star des "Anges de la télé-réalité" a beau être maman d'un petit garçon depuis 2011, elle est apparue dans les saisons 1, 4, 5 et 6 du programme.

En attendant insultes ou pas, la jeune femme est l'un des visages emblématiques des Anges et a même été payée 30 000 euros (selon Public) pour la 6 ème saison actuellement diffusée sur NRJ 12. Et pour les prochaines saisons, elle pourrait même enfiler la casquette de productrice, de quoi la réconforter et surtout faire un pied de nez à ses détracteurs.

À ne pas rater