Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Amber Rose : la bimbo donne ses conseils pour apprendre à s'aimer

Amber Rose était au festival international de la création à Cannes. La bombe a donné une interview au Daily Mail expliquant ce qui la fait se trouver sexy. Retour sur ses confidences.

Ce serait mentir que dire que l'on n'envie pas l'assurance d'Amber Rose. La belle qui fait une sérieuse concurrence à Kim Kardashian (surtout en termes de courbes affolantes) se dévoile sans tabou sur Instagram. Au site du Daily Mail, la bimbo a tenu à confier le secret de cette assurance sans borne et dédramatise les "défauts" que de nombreuses femmes se trouvent.

Amber Rose, sans complexe

Femme engagée contre le "slut-shaming", Amber Rose n'hésite jamais à se révéler très moulée dans ses vêtements. La bombe enflamme régulièrement les réseaux sociaux et parle des complexes que toutes femmes peuvent avoir envers leurs vergetures et autres traces de cellulite. Mais pour la jeune maman cela n'a rien d'un handicap et dit se sentir sexy. "En tant que femmes, nous sommes nombreuses à avoir un complexe concernant les vergetures, la cellulite et autres détails dans le genre, mais quand on se rend compte qu'on est toutes comme ça on finit par se dire : 'Hey mais ce n'est rien, nous sommes toutes pareilles'", a-t-elle confié. Une confidence pour aider les femmes à avoir un regard plus doux sur elles-mêmes. A l'heure où les magazines féminins prônent un "bikini body" (quasi inaccessible) pour l'été, cette façon de penser laisse à réfléchir.

Ashley Graham et sa photo non retouchée

Un discours qui n'est pas sans faire écho à la photo récemment postée par le mannequin dit "plus size", Ashley Graham, qui partageait récemment un cliché non retouché sur Instagram. On découvrait alors le top sur un vélo en robe courte et traces de cellulite apparentes. Et pourtant, loin de choquer, la photo fait du bien à l'heure où le recours à Photoshop est systématique du côté des magazines. Preuve que les mannequins sont des femmes comme les autres et que l'individu de sexe féminin n'a à recevoir d'injonctions de rien ni personne.

Conclusion : You go girls !

À ne pas rater