Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Amanda Seyfried VS le podium : la robe a volants Balenciaga

VS

Une pièce : la robe Balenciaga à volants de la collection Printemps-Été 2013.

Une star contre le podium : Amanda Seyfried lors de l'avant-première du film "Les Misérables" à Londres.

Amanda Seyfried le sait, la promotion d'un film aussi attendu que "Les Misérables" est l'occasion de faire un marathon fashion. Elle nous avait déjà éblouis avec une robe Marios Schwab à New York, mais cette fois elle se veut audacieuse et opte pour une robe volantée Balenciaga. La robe, constituée d'une basque volantée à la taille, ainsi qu'un jupon fendu lui aussi orné d'un volant, dévoile grâce à un décolleté très sexy le buste de la jolie blonde. Elle complète sa tenue avec des escarpins à plateformes Hamper de Brian Atwood...

Le bémol : Malgré l'accessoirisation épurée mais très chic de la tenue, on regrette la longueur de la robe, qui par effet d'optique raccourcit un peu les jambes de l'actrice.

Pour le défilé parisien de la marque Balenciaga, c'est une très grande mannequin blonde qui porte la fameuse robe. Vu sa taille impressionnante, la robe lui arrive juste en dessous du genou, ce qui flatte beaucoup plus la silhouette et rend la jambe sexy puisque le jupon fendu révèle la cuisse.

Le bémol : Les derbies nude à talons sont certes audacieuses, mais on aurait préféré des chaussures plus classiques. De plus, la carrure de la top model n'est pas mise en valeur par la robe.

Verdict : Malgré la longueur embêtante de la robe sur Amanda Seyfried, il est évident que c'est sur elle que la pièce rend le mieux, sublimant ses formes et son décolleté. Elle remporte le match !

Et vous, qu'en pensez-vous ?

À ne pas rater