Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Amanda Lear, cougar assumée : les ''beaux culs des mecs'', sa grande passion !

À 67 ans (sans certitude), Amanda Lear est une cougar qui s'assume. La blonde iconique aime blaguer au sujet de ses goûts en matière d'homme. Interviewée par Stylist, elle confie à quel point elle aime regarder les fesses des garçons... Insatiable Amanda !

Entre ses décolletés ravageurs et ses critiques acerbes envers certaines de ses collègues (elle trouve que Catherine Deneuve a "le cul plat"), Amanda Lear n'a de cesse de nous prouver que le temps qui passe n'a pas d'emprise sur elle. Elle reste la même blonde exubérante, sexy, drôle et... avide de jeunes hommes !

Dans les colonnes du magazine Stylist, celle qui fut la muse de Dali parle sans rougir d'une de ses passions : les fesses des hommes. Alors qu'Amanda Lear doit se mettre dans la peau d'un dictateur dans le cadre d'une interview décalée, elle décrète, parmi d'autres dogmes complètement loufoques que : "Les jeans taille basse qui tombent sur les fesses seront passibles de châtiments corporels. Ne pas pouvoir voir les beau culs des mecs, c'est triste".

Voilà qui a le mérite d'être clair mais plus rien ne nous étonne de la part de celle qui parle de son fiancé du moment en déclarant "Je pourrais être sa mère". Amanda Lear aime jouer les croqueuses d'hommes, aime déranger un peu avec des propos pas toujours politiquement corrects. Si elle était au pouvoir d'une dictature, sa devise serait "Liberté, Amusement et Shopping". Nous voyons mal qui pourrait s'opposer à cela.

Bien évidemment et parce qu'elle ne peut s'empêcher d'envoyer quelques piques à d'autres célébrités de sa génération, Amanda Lear décrète que si elle était un tyran au pouvoir, elle punirait tout opposant à son régime en lui faisant écoute en boucle du Sylvie Vartan ou des albums d'Arielle Dombasle. Voilà qui ne manquera pas de faire grincer des dent(ier)s. Décidément, on ne se lassera jamais des déclarations d'Amanda Lear, notre langue de vipère préférée, un peu notre source d'inspiration.

À ne pas rater