Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Amal Clooney : l'avocate n'assume plus sa bague de fiançailles hors de prix

Se marier avec une super star hollywoodienne, cela a ses inconvénients, surtout lorsque l'on est avocate spécialisée dans la défense des droits de l'homme. Amal Clooney aurait un peu honte de sa bague de fiançailles, un énorme diamant très tape-à-l'oeil. 

Amal Alamuddin est devenue madame Clooney en septembre 2014, à la suite d'un mariage célébré en grande pompe à Venise. A l'occasion, tout le gratin d'Hollywood avait fait le déplacement. La garde-robe de la jeune mariée nous avait impressionné et c'est peu dire : la femme de George Clooney était alors habillée par les créateurs les plus en vogue du monde.

Ce n'est pas un scoop : chez les Clooney, on a les moyens ! La carrière d'acteur et producteur de monsieur assure au couple un train de vie plus que confortable. Ils ont récemment fait des travaux dans leur propriété, engageant une véritable fortune pour se créer un nid d'amour en Angleterre, dans une demeure disposant de plus de neuf chambres.

Le cas de conscience d'Amal Clooney

Mais à force de flamber, Amal Clooney, dont la profession est tout de même plus ou moins de défendre la veuve et l'orphelin, ne se sent pas très bien. Avocate spécialisée dans la défense des droits de l'homme, la belle est confronté à la misère, à l'injustice au quotidien dans son travail. Il est donc naturel que l'opulence dans laquelle elle évolue finisse par lui causer un cas de conscience.

D'après les informations du Daily Mail, l'Anglaise d'origine libanaise préfèrerait désormais ne plus porter sa bague de fiançailles lorsqu'elle plaide ou se rend au cabinet. Il faut dire que le diamant de sept carats et d'une valeur de près de 650 000 euros est plutôt voyant au doigt d'Amal. "Elle adore sa bague et ne s'en débarrasserait pour rien au monde. Elle aimerait juste trouver un bijou plus simple à porter pour travailler sur les affaires importantes" a confié un proche de l'avocate au Daily Mail.

Trop de luxe tue le luxe, Amal Clooney assume de moins en moins son train de vie qui est, il faut l'admettre, assez incompatible avec sa profession. Peut-être Amal rendra-t-elle aussi ses robes de créateurs pour les troquer contre des pièces H&M !

À ne pas rater