Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Alice Taglioni : 5 choses à savoir sur la jolie maman de 37 ans

A 37 ans, Alice Taglioni a mûri, c'est elle-même qui le dit ! Maman d'un petit Charlie, l'actrice revient dans le film "Sous les jupes des filles". L'occasion de se pencher sur le cas de Mlle Taglioni et d'en savoir plus sur la jolie (et grande) blonde du cinéma français.

Née pour devenir pianiste

Enfant, Alice Taglioni avait un objectif, une passion : la musique. Elève au Conservatoire de Paris, elle a tout pour en faire son métier. "J'ai été élevée dans la musique", raconte-t-elle à Femme Actuelle. "Ma mère vient d'une famille de musiciens amateurs. Mes parents auraient voulu que j'en fasse mon métier. Après des années de piano, j'ai ressenti une immense lassitude, je ne supportais plus d'être seule face à mon instrument. Au théâtre, je me suis ouverte aux autres, j'ai découvert le plaisir de partager un texte avec un partenaire, un public."

Alice Taglioni, l'ex-complexée

Avec son mètre 79 et sa silhouette sportive, Alice Taglioni peut faire des jalouses. Et pourtant, plus jeune, l'adepte du balayage ne s'aimait pas vraiment. "Adolescente j'ai souffert de tous les maux (rire). J'étais trop voyante, trop grande. Du coup, je rentrais les épaules, je voulais tout cacher. J'ai commencé les régimes à 12 ans. J'ai eu une adolescence horrible, j'étais mal dans mon corps. La pratique du théâtre a changé la perception que j'avais de moi même. Dès lors, les kilos sont vite partis. Je n'ai plus jamais fait de régime."

Le cinéma, une vraie thérapie

Tourner, c'est plus qu'un jeu pour la comédienne. Se glisser dans la peau d'une autre, exprimer des émotions à l'écran, c'est un vrai défi pour cette timide, et une catharsis, comme elle l'a confié à Paris Match. "Faire craqueler la façade, libérer à travers un personnage des émotions que je ne parviens pas à exprimer dans la vie, les verbaliser, c'est forcément un excutoire et, oui, une forme de thérapie. Aujourd'hui, je ne suis plus une jeune fille mais une jeune femme, voire une femme."

La maternité, le bouleversement de sa vie

Lorsqu'elle donne naissance à son fils, Charlie, en 2009, ça vie bascule. "Le jour où je suis devenue maman, tout a changé, comme une autre vie qui commençait. J'ai pris une grosse baffe." Après le décès accidentel de son compagnon, l'acteur Jocelyn Quivrin, rencontré sur le tournage de "Grande Ecole", elle se retrouve seule pour l'élever. Aujourd'hui encore, c'est une mère poule. "Je m'inquiète pour un rien", dit-elle dans Femme Actuelle. "Quand la nounou de mon fils ne répond pas tout de suite au téléphone, je suis tentée parfois d'appeler la police. Je suis angoissée mais je me soigne. Pas question de transmettre mes peurs à mon fils."

Bonne vivante accro au naturel

Les beauty looks sophistiqués au quotidien, Alice Taglioni n'en est pas adepte. L'égérie Dessange préfère de loin le nude. "Mon crédo, c'est plutôt le naturel en tout." Celle qui se qualifie de "bonne vivante" explique que "depuis qu'elle fait du sport régulièrement, elle ne se soumet plus à des régimes drastiques". Une façon de prendre la vie avec douceur.

À ne pas rater