Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Alice Pol et ses castings secrets : ''Mes parents ont cru que je me droguais !''

La divine Alice Pol ne laisse pas le public Français de marbre depuis quelques temps. Star du film "Supercondriaque" au côté de Dany Boon, la jeune femme s'est dévoilée dans l'émission de Frédéric Lopez "Parenthèse Inattendue". L'occasion pour elle de revenir sur les castings qu'elle passait en cachette... au point d'inquiéter ses parents ! 

L'étoile montante de "Supercondriaque", film signé Dany Boon est sans conteste la jeune et jolie Alice Pol. Une véritable révélation, aussi bien côté écran que mode, qui enchaîne désormais les apparitions aux émissions TV. Et c'est lors du show "Parenthèse Inattendue" présentée par le chouchou du PAF Frédéric Lopez que la belle s'est confiée sur ses débuts... ainsi sur ses premiers castings passés en secret.

"À 18 ans, je commence à prendre le train en cachette de mes parents et à passer des castings de pub, enfin ce qui était le plus accessible parce qu'au début, des castings de cinéma, on n'en passe pas" confie au début la belle Alice Pol, aujourd'hui âgée de 30 ans.

Des débuts pas évident pour la jeune femme, déterminée à percer un jour ou l'autre. Celle qui habitait à l'époque à Marseille devait même parfois partir sur un coup de tête à Paris, sans avertir ses parents "Le pire exemple, ça a été le jour où j'ai enfin réussi à avoir rendez-vous avec un agent que je harcelais depuis huit mois et qui m'a dit : "Bon écoutez, venez à mon bureau dans deux heures." Je suis à la fac de droit, dans deux heures ça ne va pas être possible. Je lui dis : "Dans trois heures et demie, c'est bien ?"".

Forcément, les parents d'Alice ont commencé à s'inquiéter, forçant alors la jeune femme a inventer un petit-ami imaginaire "A mes parents, au bout d'un moment, j'ai dit que j'avais un copain pour expliquer que de temps en temps je ne dormais pas là. J'ai payé le train avec mon argent de poche. Sauf que mon père qui avait les relevés était très inquiet. Il a dit à ma mère : 'Je crois qu'Alice se drogue ou quelque chose, elle est dans le rouge tous les mois'".

On imagine que les parents de la belle ont été rassurés quand ils se sont rendus compte qu'Alice ne suivait que sa passion... Le reste de son histoire est à découvrir ce soir dans l'émission "Parenthèse inattendue" sur France 2.

À ne pas rater