Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Alessandra Sublet : "J'ai un mari formidable"

De retour sur le petit écran, Alessandra Sublet va avoir un hiver chargé. Heureusement, elle peut compter sur son mari qui l'épaule à tous les niveaux : à la maison, avec leurs deux enfants en bas âge, et dans sa carrière, qui connaît un nouveau tournant.

Après plusieurs mois d'absence des plateaux télé et des studios radio, Alessandra Sublet est enfin de retour. L'animatrice sera désormais l'un des visages phares de TF1. Et son parcours sur la chaîne commencera avec un événement exceptionnel : une soirée de rêve pour les 30 ans de la salle Paris-Bercy rebaptisée AccorHotels Arena. Suivra, en 2016, l'animation d'une émission de deuxième partie de soirée. Autant dire que l'animatrice a un emploi bien chargé, auquel vient s'ajouter l'écriture de son deuxième livre, deux ans après celui sur la dépression post-partum, "T'as le blues baby ?".

Alessandra Sublet, maman débordée

"C'est en cours. Et je peux vous garantir qu'avoir deux enfants en bas âge avec peu d'écart, c'est rock'n'roll. Les mamans se reconnaîtront là. Mais j'ai un mari formidable. C'est vraiment la clé", a assuré Alessandra Sublet à Télé 7 Jours, dont elle fait cette semaine la couverture. Son mari, producteur dans le cinéma, ne l'aide pas qu'à la maison : il représente un vrai moteur dans sa carrière. "Il me pousse depuis plusieurs années à exprimer mon côté créatif. Il me dit : 'De quoi as-tu peur ? Au pire, on te dit non'. Alors je me suis lancée. Et j'avoue tirer une certaine fierté de recevoir des appels d'animateurs qui ont envie que l'on travaille ensemble", se réjouit la star.

Quant à son nouveau poste chez TF1, elle accepte de préciser en quoi il consistera : "Je serai maîtresse de cérémonie, avec un objectif : créer du lien entre les artistes au milieu de ce grand barnum. Evidemment, les artistes et moi-même auront une pensée pour les victimes des attentats et ce concert aura une résonnance particulière". À quelques semaines du grand direct, elle ne ressent pas de stress particulier : "Oui, je n'ai jamais été aussi sereine. Certes, il y a un enjeu avec ce changement, mais c'est un super enjeu".

À ne pas rater