Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Alessandra Sublet enceinte, elle casse le mythe de l'accouchement

Enceinte de son deuxième enfant, Alessandra Sublet s'est confiée à Nice Matin cette semaine. Et elle le dit clairement : attendre un enfant, ça n'est pas que du bonheur.

Alessandra Sublet en a des qualités. Jolie, naturelle, pétillante, cultivée (n'en déplaise aux mauvaises langues)... la jeune maman fait partie des animatrices du PAF préférées des Français. Et ça même quand elle démystifie la grossesse, l'accouchement aussi pourtant vu comme l'un des plus beaux moments de la vie d'une femme chez certaines. Car ce qu'on aime aussi chez cette jolie brune, c'est son franc-parler, sa spontanéité face caméra quitte à en décontenancer plus d'un.

Dans une récente interview à Nice Matin, Alessandra s'est laissée aller à quelques confidences pour le moins inattendues à propos de sa deuxième grossesse. Déjà maman d'une petite fille Charlie née en 2012, l'animatrice nous a fait démonstration de sa franchise : "J'ai trouvé mon entourage très hypocrite à ce moment-là. Que ce soit ma grand-mère, ma mère, ma meilleure amie. J'en ai voulu à ces gens-là de ne pas m'avoir prévenue que la grossesse, l'accouchement et la maternité n'étaient pas que du bonheur". Voilà qui est dit. Et on imagine bien que les nuits blanches parce que bébé pleure ou fait ses dents ne sont pas le moment le plus réjouissant dans la vie d'une mère.

Mais loin de se laisser abattre, l'ex animatrice de C à vous ajoute avec légèreté savoir désormais ce qui l'attend : "Désormais je sais à quoi m'attendre, je sais que je vais en chier". Une interview sans langue de bois comme celle qu'elle avait donnée à Paris Match en avril dernier. "J'ai fini par admettre qu'aucune mère n'est parfaite et qu'apprivoiser un enfant demande du temps" avait-elle déclaré à nos confrères ajoutant qu'un "bébé est un tsunami dans la vie".

Des confidences touchantes et réalistes qui nous rapprochent un peu plus encore de cette maman de 37 ans.

À ne pas rater