Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Agression d'un employé de Booba : Rohff mis en examen

Nouveau round dans la guerre qui oppose Rohff et Booba. Le rappeur Rohff a été mis en examen ce jeudi 24 avril 2014 pour "violences volontaires en réunion avec préméditation" ayant causé une incapacité totale de travail (ITT) supérieure à huit jours, a annoncé son avocat Me Francis Terquem sur i-Télé (Le Monde).

Lundi 21 avril 2014, on apprenait que la guerre entre les deux rappeurs avait pris une toute autre proportion que les insultes poétiques auxquelles nous étions habitués. En effet, un employé de la boutique de la marque Unkut (marque créée par le rappeur Booba) dans le quartier de Châtelet les Halles, a été violemment agressé. Selon le site d'Europe 1, une dizaine d'individus auraient pris d'assaut la boutique et aurait rué de coups cet employé de 19 ans. Sorti du coma mardi matin, la vie du jeune garçon n'est plus en danger, mais parmi ces individus, et toujours selon Europe 1, un témoin aurait reconnu Rohff, son énemie juré depuis plusieurs années déjà.

Dans la nuit de lundi à mardi, Rohff, de son vrai nom Housni Mkouboi, s'est rendu au commissariat où il a été placé en garde à vue. Si il a avoué avoir donné "une gifle" au vendeur, il a en revanche nié l'avoir rué de coups et nié la préméditation du geste. Selon le site Le Parisien, "le parquet de Paris avait requis ce jeudi le placement en détention provisoire de Rohff, pour des faits de 'violences volontaires en réunion, avec préméditation ayant entraîné une incapacité totale (ITT) supérieure à trente jours'." On apprend aujourd'hui que Rohff a bien été mis en examen pour les faits qui lui sont reprochés.

Sur le site de Le Monde, une source judiciaire confirme que les caméras de vidéo-surveillance du magasin ont pu tout enregistrer et dévoilent "une série de violences, avec des coups de poing au visage donnés par Rohff sur la victime principale. Un second vendeur essaie d'intervenir pour stopper l'échange et se prend un coup." Sept autres personnes ont participé à l'attaque. Si le rappeur aurait affirmé qu'il ne les connaissait pas, certaines sources disent qu'il s'agissait de ses proches. Affaire à suivre...

À ne pas rater