Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Adriana Karembeu : son nouveau rôle de confidente pour M6

Après le mannequinat et ses expériences au cinéma, c'est du côté de la télévision qu'Adriana Karembeu poursuit sa carrière. Avec "Recherche dans l'intérêt des familles", elle joue le rôle de confidente auprès de gens ayant perdu un être cher. Un job qui lui a beaucoup appris.

De plus en plus présente sur le petit écran, Adriana Karembeu apporte un second souffle à sa carrière. L'ambassadrice la plus sexy de la Croix-Rouge a ainsi choisi de se mettre au service des autres. Bien sûr, elle n'a pas dit adieu à la comédie, et continue de jouer face à la caméra. Mais l'ancien top model s'est lancée dans un nouveau rôle : celui de confidente.

Dans "Recherche dans l'intérêt des familles", sur M6, Adriana Karembeu part à la rencontre d'anonymes qui ont perdu de vue un proche. A Paris Match, elle a expliqué cette mission d'un autre genre. "Je vais chez ces gens qui me racontent leur histoire, la manière dont ils vivent l'absence d'un membre de leur famille. Je retourne ensuite chez eux quand on a retrouvé la personne qu'ils cherchent pour leur annoncer la bonne nouvelle."

Star de ce "joli programme avec des histoires humaines", Adriana Karembeu y appose sa caution glamour mais pas seulement. Car depuis son jeune âge, elle a toujours récolté les secrets de chacun.

"Depuis que je suis enfant, les gens se confient à moi. Je suis comme une armoire à secrets. Je sais tout sur tout le monde." Visiblement, on se sent rapidement à l'aise à ses côtés. "Les gens s'ouvrent facilement à moi."

Des retrouvailles et de l'émotion

Aidée du journaliste Patrick Spica, Adriana Karembeu vient en aide à ces familles. Un rôle qui n'est pas sans effet sur elle. "Avant de leur annoncer qu'on a retrouvé leur être cher, mon coeur battait tellement fort que j'avais l'impression que tout le monde pouvait l'entendre. Tout mon corps tremblait. J'étais parfois plus émue que les familles."

Une empathie qui se voit à la caméra. Mais l'ancienne complexée se défend de tout voyeurisme, niant toute mise en scène. Pour elle, il s'agit d'une émission "authentique", "elle n'est pas manipulée ou fabriquée." D'ailleurs, lors des retrouvailles, le journaliste et la confidente s'éclipsent pour mieux laisser les familles renouer.

Adriana Karembeu, la nouvelle "grande soeur" du PAF.

À ne pas rater