Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Absence totale de prétention chez Kris Van Assche

Qu'on ne se méprenne pas, car on pourrait le faire en regardant vite. La collection présente trois couleurs sinon bourgeoises, du moins classiques : le noir, le blanc et le beige, mais elle se révèle être tout le contraire d'une collection bourgeoise.

Cette sobriété là possède une âme et même une qualité rare : son absence totale de prétention. Portées par des femmes à l'oeil noirci vers l'intérieur, qui leur donne un vague air sicilien, les robes toutes fines longueur genoux adoptent des volumes contenus mais intéressants, placés aux épaules et aux hanches. Des drapés sans esbroufe gonflent les manches, ferment les chemises sur les vestes en déportant leur volume de côté, ou font se torsader les tops sans manches. Qu'y a-t-il de plus clean et de plus sensuel que ces robes blanches à la taille marquée, parfois ceinturées de cuir beige glissant sur le corps avec grâce.

Une sobriété qui n'a rien de minimaliste, à l'image de ce final qui ne modifie rien des excellentes proportions de toute la collection, mais les colore de teintes rares qui leur confère une vraie modernité : plomb, étain, ardoise, limaille de fer.

Paquita Paquin

Voir l'intégralité du défilé Kris Van Assche Printemps-Eté 2010

À ne pas rater
À découvrir