Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

7 fois où la Fashion Week a viré à l'incident diplomatique

Qui dit Fashion Week dit parfois dérapage. Entre incidents diplomatiques et scandales mémorables, retour sur les incidents qui ont marqué le podium comme le front row. 

Fashion Week de New York Printemps-Été 2019, le show Marc Jacobs se faisant tellement désirer, Anna Wintour quitte le front row. Oh God ! Après 1h25 d'attente, la papesse de la mode américaine a finalement réapparu. Restée dans les parages mais visiblement décidée à ne pas se laisser immortaliser en train de trépigner, elle était probablement partie piquer un roupillon derrière les vitres teintées de sa voiture avec chauffeur. Marc Jacobs a eu chaud aux fesses. Mieux vaut ne pas se mettre le diable à dos.

.

Défilé Anna Sui SS18, Gigi Hadid défile une seule chaussure aux pieds. Pro jusqu'au bout des orteils, la belle a échappé au pire, gérant tant bien que mal son passage sur le podium sur un seul talon haut. Imaginez si elle s'était cassé la cheville, plus d'une marque se seraient retrouvées sans égérie pour la saison. Gigi est décidément bionique.

.

Pas du genre à encaisser sans broncher, Cardi B et Nicki Minaj se sont déclaré la guerre en pleine Fashion Week de New York lors de la soirée Harper's Bazaar. Et qui dit semaine de la mode dit projectile de circonstance. Bien décidée à amocher sa rivale, Cardi n'a pas hésité à lui envoyer son escarpin griffé au visage. Preuve que la mode peut être carrément dangereuse. Alors autant sortir bien chaussée, on ne sait jamais ce qui peut arriver !

.

Scandale en front row au défilé Jeremy Scott Automne-Hiver 2017/2018. Souffrant visiblement d'un problème d'organisation, la team de Jeremy a dû fermer les portes de son défilé à bon nombre d'invités. Pour cause, les malchanceux s'étaient fait voler leur place par des crashers trop rapides. Entre colère et frustration, journalistes et acheteurs ont eu du mal à digérer le fait de se faire ainsi éjecter du show qualifié cette saison-là de vrai succès.

.

Du rififi sur le podium Nina Ricci Printemps-Été 2014, où deux FEMEN topless ont piqué la vedette aux mannequins. Ne l'entendant pas vraiment de cette oreille, le top Hollie-May Saker, à qui on venait d'attraper le bras et de soulever la jupe, a collé un pain sur le nez de son assaillante. FEMEN ou pas, on ne la fait pas à Hollie-May.

.

Kanye le mal aimé ou l'art de piquer une bonne crise. Septembre 2016 à New York, le rappeur dévoile Yeezy Season 4 en plein air et sous 40°C. Les invités s'impatientent à force d'attendre et les mannequins s'évanouissent. Cerise sur le gâteau, le succès est loin d'être au rendez-vous et les critiques tout sauf dithyrambiques. Résultat, Mr West s'énerve, comme l'a rapporté le New York Post : "Il a demandé à son agent de virer 30 personnes de son staff après le défilé et a jeté son téléphone, comme ça, il n'était joignable que par mail. Il a eu une crise de nerfs après le défilé et c'est ce qui a tout déclenché." Le show après le show.

.

Défilé de quéquettes chez Rick Owens. Il n'en fallait pas plus pour que les âmes sensibles s'offusquent et crient à la nudité mal placée. Mais plus que véritablement choquées de tous ces pénis à l'air, c'est plutôt l'incompréhension qui a frappé les foules. Certains n'ont toujours pas compris, d'ailleurs. Pour le créateur, il s'agissait surtout d'affirmer son indépendance et de se rebeller contre une société qu'il juge trop conformiste. Quoi de mieux que quelques pénis apparaissant ça et là sur le podium pour décoincer tout le monde.

.
À ne pas rater