Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

6 conseils pour calmer ma frénésie d'achat !

Les achats compulsifs ont souvent lieu lorsqu'on est entre copines.
Les achats compulsifs ont souvent lieu lorsqu'on est entre copines.

L'expression "on n'est jamais mieux servi que par soi-même" est prise très au sérieux par les acheteuses compulsives dont vous faites peut-être partie. Parce que Puretrend pense à votre porte-monnaie, voici quelques astuces pour calmer vos achats excessifs.

Acheter n'est pas une mauvaise chose en soi, mais, se payer en double voire en triple exemplaire ce petit chemisier à fleurs est tout de même problématique.

"C'est pas cher, ça vaut le coup !"

Les produits peu chers sont quelques fois de mauvaise qualité et ne durent pas dans le temps... Ne pensez-vous pas qu'il est préférable de réduire vos achats afin de vous payer des pièces de meilleure qualité qui tiennent des années ?

Une perte de plaisir

Lorsqu'une source de plaisir est trop stimulée, elle perd de son intensité. Autrement dit, plus vous achèterez de vêtements et plus le plaisir pris sera court et faible. Bien que satisfaite sur le moment, vous oublierez vite cette joie dès lors qu'une autre pièce vous fera de l'oeil. Cette perte d'intensité est donc à l'origine même de cette surconsommation de vêtements, c'est donc un véritable cercle vicieux.

Ne payez pas en carte bleue

La dématérialisation de l'argent est en grande partie responsable de nos frénésies d'achats. Le fait de ne pas toucher ni sentir l'argent qu'on dilapide nous fait en quelques sortes perdre conscience de l'acte dépensier. On vous recommande donc de faire un tour au guichet avant d'entamer vos séances de shopping.

"Il ne reste plus de 40 ? un 38 fera l'affaire !"

Nous sommes nombreuses à sans cesse vouloir forcer lorsqu'on ne trouve pas notre taille. "Il n'y a plus de 40 ? Va pour un 38 !". Finalement, il n'y a qu'une taille de différence entre les deux... En 5 minutes, vous êtes déjà à la caisse sans même avoir essayé le produit. En un clin d'oeil, vous êtes déjà chez vous, devant le miroir, en train d'essayer ce vêtement qui ne vous va pas. Mais, c'est trop tard vous avez déjà fait sauter l'étiquette...

Zappez les achats en ligne

Alala, Internet, c'est certainement l'invention du siècle, mais c'est également un énième moyen de porter atteinte à notre compte bancaire. L'instantanéité des achats effectués sur la toile nous fait passer à l'acte sur un coup de tête. Cliquer sur valider ne nous fait pas prendre conscience de l'argent qu'on dépense à ce moment-là. Privilégiez donc le processus d'achat traditionnel (le magasin) qui laisse généralement plus de temps à la réflexion.

"C'est pas du rouge carmin, mais du rouge andrinople"

Nos coeurs de modeuses sont sans cesse attirés par de nouvelles couleurs et de nouvelles pièces qui hantent nos nuits. Mais sont-elles réellement nécessaires à nos penderies déjà pleines à craquer ? Lorsque vous êtes devant un objet de désir, posez-vous et réfléchissez à une pièce de votre penderie qui ressemble au nouveau produit tant convoité.

Sabrine Mimouni

À ne pas rater