Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

50 Shades of Grey : Sia, Beyoncé, Ellie Goulding, la carte de la sensualité

50 Shades of Grey vient de sortir dans les salles obscures. La bande originale est elle aussi dans les bacs. Avec un casting prestigieux - Sia, Beyoncé , Ellie Goulding, Frank Sinatra, les Rolling Stones – et une atmosphère sensuelle qui offre une vraie invitation à l'amour.

" 50 Shades " étant ce que l'on a appelé un " Mommy Porn ", on ne pouvait pas brusquer ni le spectateur, ni l'auditeur. C'est pourquoi, la bande-originale de " 50 Shades of Grey " recèle elle aussi de plein de nuances surfant sur les différences entre Annie Lennox reprenant le standard " I Put A Spell On You " ou The Weeknd avec le magique et hypnotique " Earned It". Mais, passé ce léger, très léger, choc des cultures, on s'aperçoit vite que la bande-originale du film le plus sulfureux de l'année ne prend pas vraiment de risques et assure ses arrières en convoquant des stars internationales comme Sia, Beyoncé, Ellie Goulding, Frank Sinatra, les Rolling Stones, réservant quand même au passage quelques pépites comme Awolnation.

"50 Shades of Grey" : un disque d'ambiance

Visant à accompagner la sortie d'un des films les plus attendus de l'année, la BO de "50 Shades of Grey" vise à créer une ambiance, une atmosphère, un univers. Vous pensez que c'est difficile de réaliser cela en compilant des artistes venus d'horizons différents ? Vous avez tort. Car la BO de " 50 Shades " est parfaitement calibrée et huilée. C'est que tout doit prêter à la sensualité, voir à la sexualité, ou, au moins, exsuder un érotisme évident. Il faut donc quelque chose de beau, de classe, qui donne envie.

Le but est clair et il est assumé : il s'agit de faire monter la température distillant ce qu'il faut de classique, de rock et de pop. Pour mieux coller à l'ambiance, Beyoncé en personne n'a pas eu peur de réenregistrer son tube " Crazy In Love " dans une version plus sombre. Pour éviter d'avoir l'impression que l'on écoute la même chose du premier au dernier track, on peut compter sur " Beast Of Burden " des Stones ou sur l'excellent " Witchcraft " de Frank Sinatra, morceaux qui permettent aussi de concerner plusieurs générations. Alors oui, c'est bouillant, c'est sensuel, c'est sexuel, c'est parfois explicite, " I'm On Fire " d'Awolnation portant particulièrement bien son nom par exemple, mais c'est cohérent, ça tient le choc et il se dégage une vraie homogénéité de ce disque qui finalement atteint parfaitement son but. Il devrait assez bien accompagner le propos du film, mais surtout, il peut aussi s'écouter à deux, sous la couette...

À ne pas rater