Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

25 novembre : une journée pour lutter contre les violences à l'égard des femmes

L'ONU Femmes partage une infographie en ce 25 novembre, journée internationale pour l'élimination des violences à l'égard des femmes.
L'ONU Femmes partage une infographie en ce 25 novembre, journée internationale pour l'élimination des violences à l'égard des femmes.

A travers le monde, les violences de genre sont légions. Dans la sphère publique comme privée, les femmes sont victimes d'agressions physiques, sexuelles et psychologiques. Pour sensibiliser les états comme les populations, l'ONU a fait du 25 novembre la journée internationale pour l'élimination des violences à l'égard des femmes. Et une chose est sûre, il y a encore du travail.

Longtemps ignorée et banalisée, la violence exercée à l'encontre d'un genre est encore aujourd'hui un véritable fléau. Exploitation sexuelle, viol, harcèlement, coups, mariage forcé, mutilation... Les moyens sont divers et variés et le bilan peu glorieux, comme le résume bien une infographie partagée par l'ONU Femmes.

Ainsi, dans le monde, une femme sur trois est victime de violence, qu'elle soit physique ou sexuelle. Et le plus souvent, celle-ci est le fait d'une personne connue, un proche, un membre de la famille ou un compagnon.

Pour éradiquer ces agressions, l'Organisation des Nations Unies (ONU) a instauré en 1993 une journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes. Un vaste sujet malheureusement toujours d'actualité.

Pas besoin d'aller en Inde, où les viols ont tristement fait la une ces dernières années, pour en témoigner. Au sein même de nombreux foyers, la violence fait rage, souvent dans la plus grande discrétion. Des femmes sous l'emprise de leurs compagnons qui parfois meurent sous leurs coups.

Le harcèlement est l'une des autres plaies de nos sociétés. Ainsi, au sein de l'Union Européenne, entre 45 et 55% des femmes sont concernées par le harcèlement sexuel. Des chiffres qui prouvent combien la nouvelle campagne du gouvernement contre le harcèlement dans les transports était attendue.

Exploitation sexuelle et mariage forcé

4,5 millions. C'est le nombre de personnes victimes d'exploitation sexuelle dans le monde. Et parmi elles, 98% sont des femmes ou des filles. Un chiffre écrasant qui renforce un peu plus le clivage hommes/femmes.

Mais le sexe féminin est aussi victime des croyances et des traditions. Les mutilations génitales féminines (MGF) concernent ainsi pas moins de 133 millions de femmes et de filles. Sans oublier les 700 millions de femmes mariées de force avant leur 18 ans (un tiers n'avait pas même 15 ans le jour de leurs noces).

Autant de chiffres qui rappellent que le combat pour éradiquer les violences de genre et éduquer les populations doit être une priorité.

Pour plus d'informations, découvrez l'infographie partagée par l'ONU Femmes.

À ne pas rater