Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

10 erreurs beauté qu'on ne fera plus jamais

10 erreurs beauté qu'on ne fera plus jamais
10 erreurs beauté qu'on ne fera plus jamais

Comme les stars, nous ne sommes jamais à l'abri d'un flop beauté. Une teinte de fard mal choisie, un trait d'eyeliner raté, une coiffure peu inspirée... Heureusement, Puretrend est là pour réparer les erreurs du passé. Voilà le top 10 des faux pas beauté à ne plus jamais commettre.

Trop de blush tue le blush
On veut avoir bonne mine, alors on met des tonnes de blush, rose si possible. Résultat, quand on ne donne pas l'impression d'avoir piqué un petit sprint, c'est à une star de soap des années 80 qu'on ressemble. On prend donc garde à accorder son blush à son rouge à lèvres et à le choisir selon sa carnation. Tons abricot, pêche ou corail pour un teint hâlé, rosé pour une peau clair. Et on l'étire bien jusqu'aux tempes. Le rond rose façon poupée russe, ça ne marche que sur les défilés.

Abuser du fond de teint
Le fond de teint, c'est un allié qui peut se transformer en notre pire ennemi s'il est mal choisi ou étalé. Quand il ne fait pas le teint orange, il fait effet plâtre. Contrairement à Snooki, on le choisit de la même couleur que sa peau, de préférence fluide et on l'applique bien vers l'extérieur en prenant soin d'estomper au niveau du cuir chevelu, des oreilles et du cou. Si le fond de teint n'a pas notre préférence, on opte pour une alternative plus light comme la BB cream.

Zapper la base avant le vernis coloré
L'ère est aux manucures caviar et colorées. On soigne le bout de nos ongles à coups de laques brillantes et de top coat python. Le problème, c'est qu'emporté par nos élans de nailista, on en oublie la base. Comme appliquer un vernis protecteur avant de passer à la couleur. En plus de protéger et de soigner l'ongle, il lui évite de jaunir sous l'effet de pigments contenus dans le vernis.

Oublier d'hydrater sa peau
Qu'on ait la peau sèche ou grasse, peu importe, l'épiderme a besoin d'être hydraté de l'extérieur. Pour garder une peau souple et lumineuse le plus longtemps possible, on applique une crème hydratante (ou une huile végétale) le matin et le soir avant d'aller se coucher. En plus d'apporter du confort, ce geste améliore la qualité de la peau et réduit le temps passé à la maquiller. CQFD.

Trop épiler les sourcils
Sur les podiums comme dans la rue, l'époque est au sourcil fourni et dense. Parce qu'il donne du caractère au visage, on évite à tout prix de trop l'épiler. Le risque : se retrouver avec une ligne de sourcils ultra-fine et peu naturelle. Le sourcil façon stabilo est mort et enterré. Pas douée de la pince à épiler ? On file se faire une épilation au fil.

Utiliser une crème anti-ride avant l'âge
Vouloir garder une belle peau souple le plus longtemps possible, c'est bien. Gaver sa peau de soins dont elle n'a pas (encore) besoin, ça ne sert à rien, au contraire, ça peut la desservir. Avant 25 ans, les crèmes anti-rides sont inutiles. Une bonne hygiène beauté suffit. L'important, c'est de soigner l'hydratation de la peau et de bien la démaquiller. Quand la trentaine approche, là on commence les soins anti-rides en complément de ses soins habituels.

Oser les colorations maison hasardeuses
Se colorer les cheveux soi-même peut s'avérer risqué. Temps de pose non respecté, mauvais choix de teinte, il en faut peu pour virer au désastre capillaire. Si certaines s'en sortent très bien, d'autres feraient bien de confier leur chevelure à un expert en la matière. Si on veut vraiment tenter la coloration maison, on suit bien le mode d'emploi et on choisit une teinte de un ou deux tons plus clairs/foncés que notre chevelure, pas plus.

Utiliser le mauvais shampooing
Se laver les cheveux dans les règles de l'art, c'est une question de gestuelle mais aussi de choix du shampooing. S'il n'est pas adapté aux besoins de notre chevelure, on a des chances de les voir tout gras ou au contraire trop secs. D'où l'importance de connaître son type de cheveu (bouclé, coloré, fin...). Si on hésite, on demande conseil à son coiffeur. Et on ne zappe pas l'après-shampooing pour des cheveux tout doux.

Notre guide pour l'entretien de vos cheveux

Ne pas se démaquiller
Par flemme ou par manque de temps, on s'endort sans avoir pris la peine de se démaquiller. Imaginez une seconde les jolis pores bouchés par les résidus de maquillage, les poussières et autres impuretés, qui marinent tranquillement toute la nuit. Le résultat au réveil est des plus réjouissant. Pour la laisser respirer, on démaquille toujours sa peau avant d'aller se coucher, quitte à investir dans un paquet de lingettes qu'on laisse dans la table de chevet.

Vouloir suivre à tout prix les tendances
Dans les tendances maquillage de la rentrée, il y a des choses simples à adopter et puis d'autres (comme la paupière paon ou le sourcil bijou) qu'on se voit tester le temps d'une soirée. Suivre la mode, c'est tout à son honneur, mais il faut reconnaître que certaines choses ne nous vont tout simplement pas. Si le fard à paupière orange nous donne l'air malade, on le laisse tomber sans regret.

C.B.

À ne pas rater