Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

"Wild", "On the road"... ces films qui nous donnent envie de tout plaquer

La liberté, le dépassement de soi, la nature, la découverte des autres... Les road movies font rêver. Zoom sur les films qui nous donnent envie de tout quitter, à l'occasion de la sortie aujourd'hui de "Wild" pour prendre la route et de tout laisser derrière nous, sans remord ni regret.




"Wild" (2015)
Le pitch : La vie de Cheryl Strayed (Reese Witherspoon) n'est pas ce qu'on pourrait appeler de "rose". C'est même l'extrême opposé : addiction sévère aux drogues, couple qui part en fumée, décès de sa mère qui représentait tout pour elle... Comme un moyen de dresser le bilan de sa vie et d'en reprendre le dessus, Cheryl entreprend une randonnée "psychanalytique" de 1700 kilomètres à travers l'Ouest américain, sur le Pacific Crest Trail.

Pourquoi ce film nous donne-t-il envie de partir avec notre baluchon ? Pour le dépassement de soi. Entre petits pépins et grosses galères, ce voyage (inspiré d'une histoire vraie) nous fait rêver. Mais il nous manque juste une chose : le courage.

"Wild", actuellement au cinéma.
Bande annonce du film "Wild" avec Reese Witherspoon.



"On the road" (2012)
Le pitch : Sal Paradise, jeune écrivain new-yorkais, s'ennuie ferme dans sa petite vie. Un jour, il fait la rencontre de Neal Cassady (Dean Moriarty dans le roman de Jack Kerouac), un ancien repris de justice avec tous les vices possible. Fascinés l'un pour l'autre et assoiffés de nouvelles aventures, ils sillonnent l'Amérique en long, en large et en travers et à 1 000 à l'heure avec l'attirante Marylou, femme de Neal.

Pourquoi ce film nous donne-t-il envie de partir avec notre baluchon ? Parce que c'est "le" classique du road trip by Jack Kerouac. Œuvre majeure de la Beat Generation, vivre une aventure à la "On the road" de Kerouac pourrait être le seul argument qui nous pousserait à tout quitter et vivre une aventure pareille. Le hic ? Impossible de retrouver la fièvre et l'atmosphère de la fin des années 40, début des années 50, période pendant laquelle se déroule l'histoire et où on l'impression que tout est encore possible.
Bande annonce du film "On the road" avec Kristen Stewart, Garrett Hedlund et Sam Riley.



"Telma et Louise" (1991)
Le pitch : Dans l'Amérique du début des années 90, Telma et Louise sont deux copines au tempérament bien différent. Louise est très indépendante tandis que Telma partage sa vie avec un mari bourge sur les bords, auquel elle se soumet. Un matin, elles décident de s'accorder un week-end de liberté sur les routes du pays. Évidemment, les choses ne vont pas se dérouler aussi bien que ce qu'elles imaginaient...

Pourquoi ce film nous donne-t-il envie de partir avec notre baluchon ? Pour la traversée de l'Amérique d'est en ouest, de l'Arkansas à l'Arizona avec sa meilleure amie. Sans oublier le côté "féministe" du film, qui n'a pas manqué de faire réagir la société (archaïque) américaine lors de sa sortie en salles...
Bande annonce du film "Telma et Louise" avec Susan Sarandon et Geena Davis.



"One week" (2008)
Le pitch : Ben Tyler a tout pour être heureux : un travail (même si celui-ci l'ennui), une future femme qu'il adore et pas de problème d'argent en perspective. Mais voilà qu'il apprend qu'il est atteint d'un cancer d'un niveau avancé et qu'il a peu de chances de survivre. Il décide alors d'enfourcher sa moto et de faire le voyage de Toronto jusqu'à Tofino, sur l'île de Vancouver. S'il voulait que ce voyage lui permette de faire un bilan sur sa vie, il ne se doutait pas que les rencontres humaines faites tout au long de sa route lui forgeraient à ce point son aventure...

Pourquoi ce film nous donne-t-il envie de partir avec notre baluchon ? "S'il vous reste une semaine à vivre, que feriez-vous ?" C'est un peu la question que pose ce film. Au-delà de la beauté des paysages, "One week" tente de nous faire prendre conscience qu'on vit peut-être parfois à côté de sa vie et qu'on ne voit plus l'essentiel...
Bande annonce du film "One week" avec Joshua Jackson.



"Into the wild" (2007)
Le pitch : Christopher McCandless (joué par Emile Hirsch), jeune diplômé d'une petite vingtaine d'années, est en total rejet de la société dans laquelle il vit. Il décide de tout plaquer pour vire sa propre expérience de vie. Son but ? Alaska. Seul, il traversera le Dakota, le fleuve du Colorado, la Californie... Au fil de ses aventures et de ses rencontres, Christopher ne perdra jamais son but.

Pourquoi ce film nous donne-t-il envie de partir avec notre baluchon ? Version masculine de "Wild", "Into the wild" a pour sujet la quête du bonheur à travers l'indépendance, la solitude et la communion avec la nature. Une leçon de vie et de courage qui fait fantasmer.
Bande annonce du film "Into the wild" avec Emile Hirsch.


J.D
À ne pas rater