Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

''The We and The I'' de Michel Gondry : Voyage dans le style du réalisateur culte

Michel Gondry est un univers à lui tout seul. Personnage dans la lune, il se définit comme une "tête à claque". Mais les amoureux du cinéma y voit autre chose : un génie. Car ce qui différencie l'homme de 49 ans aux autres réalisateurs, c'est son entrain. Disons qu'il n'a peur de rien et qu'il s'essaye à tous les genres... A chaque fois avec brio. Aujourd'hui, c'est "The We and The I" qui sort dans nos salles, un "bus-movie" indépendant qui nous rappelle son style d'il y a presque 10 ans.

Gondry, on l'aime ou on le déteste. Mais le plus souvent, on l'adore. Avec "The We and The I", il signe son grand retour. Un film simple sur comment les être humains peuvent se comporter quand il sont en groupe. Une idée qu'il a eu il y a bien longtemps, dans le bus 80 à Paris... Le jour où il s'est retrouvé coincé au milieu d'une vingtaine d'écoliers. On comprend, ça inspire.

Parmi ses films cultes, on est obligé de citer "Eternal Sunshine of the Spotless Mind" sorti en 2004. Jusqu'ou iriez-vous pour oublier l'homme que vous aimez ? Entre amour fou, comédie et drame, le film forme un couple surprenant : Kate Winslet et Jim Carrey. Il fallait y penser, et pourtant : ça fonctionne. Là est toute l'audace de Gondry, il imagine ce qu'on aurait jamais osé penser l'espace d'une seconde.

En 2008 nouveau genre avec "Soyez sympas, rembobinez". Nous voilà dans la catégorie de l'humour, jamais trop lourd, jamais trop gras. Un homme qui travail dans un vidéo-club efface accidentellement tous les films de sa collection... Et décide alors de les recréer par ses propres moyens pour satisfaire une cliente. Le plus incroyable ? Les spectateurs se laissent prendre au jeu devant ce film qui pourrait pourtant vite devenir absurde. La magie de Gondry.

Mais le réalisateur a un avantage : il crée des clips. Un rapport privilégié avec la musique lui qui apporte une sensibilité différente, exactement comme Spike Jonze ("Dans la peau de John Malkovich").

Celui qui était l'année dernière exposé au centre Pompidou réserve une nouvelle surprise à ses fans : réaliser "L'écume des jours" de Boris Vian. Devant la caméra, Romain Duris et Audrey Tautou , un retour à ses racines françaises. Et ça fait du bien, car il commençait à nous manquer depuis la "Science des rêves" sorti en 2007.

Gondry, pari gagné pour "The We and the I", a voir dès aujourd'hui au cinéma.


Aurélia Baranes

À ne pas rater