Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

#SuccessStory : la petite histoire... du Wonderbra

.

Objet de fantasme internationnal, icône des 90's rugissantes, le Wonderbra est comme son nom l'indique plus qu'un simple soutien-gorge. À bientôt 80 ans, cet indispensable a sublimé des générations de femmes. Découvrez son histoire.

Des débuts en douceur

1939, The Canadian Lady Corset Company commence à confectionner des soutiens-gorge sous le label Wonderbra. On est encore loin de l'objet de fantasme iconique mais l'aventure est lancée. Dès les années 40, la marque se démarque et lance le premier soutien-gorge à bretelles amovibles, le Winkie. Rien de révolutionnaire en 2018 mais dans les années 40, ce n'était pas rien. Les 50's amoureux des seins en pointe voient la marque lancer deux nouveaux modèles pour répondre aux envies des femmes en la matière, le "Mischief" et le "Petal Burst".

.

La révolution du push-up

1963, hallelujah le premier push up débarque, son nom le "Dream Lift". Tout un concept. En 1968, la première pub télé de la marque débarque sur les écrans américains et avec elle le slogan : "We care about the shape you're in, wonderful, wonderful, WonderBra." À l'époque les soutiens-gorge sont encore présentés sur un mannequin. Il faut attendre 1972 pour que la marque change la donne et présente sa lingerie sur une femme réelle. Une première à la télé américaine. 1973, nouvelle avancée pour Wonderbra qui dévoile un push up qui s'attache sur le devant.

La marque qui s'adaptent à tous les seins

1974, les seins en pointe ne sont certainement plus tendance, on leur préfère nettement les seins naturels. Résultat, le soutien-gorge se fait moins présent avec le modèle DICI. 1982 voit la naissance du modèle "Style 2620" succès immédiat, c'est aujourd'hui encore un best seller.

1989 Wonderbra franchit un nouveau cap et lance la première gamme pour les femmes pulpeuses baptisée "Just My Size".

.

L'icône Wonderbra

1994 à l'heure des super tops, Wonderbra cause plus d'un accident de la route avec sa campagne "Hello Boys" avec Eva Herzigova shootée par Ellen Von Unwerth. Hello le buzz. La même année, les CFDA mettent le Wonderbra à l'honneur pour avec créé un phénomène jamais encore vu dans l'industrie". Un peu comme le Frigidaire, le Wonderbra est désormais utilisé comme un nom commun.

.
.

1997 MC Solaar sort la chanson "Wonderbra" dans laquelle on entend notamment "Je peux pas faire du raplapla je représente le Wonderbra". Adriana Karembeu, qui n'est pas étrangère à la notoriété de la marque, rejoint la team des égéries les plus emblématiques à la fin des années 90. En 2009 c'est l'effeuilleuse Dita Von Teese qui prête sa plastique aux célèbres soutiens-gorge.

2005 WonderBra imagine des soutiens-gorge spécialement conçus pour les femmes ayant subi une mastectomie.

.

Un succès qui dure

Avec les années 2010, le décolleté ultra pushé perd de la vitesse au profit de poitrines plus "naturelles", mais l'engouement pour Wonderbra ne se dégonfle pas pour autant. Continuant d'imaginer de nouvelles façons de sublimer toutes les poitrines, la marque s'adapte aux morphologies comme à nos envies.

En 2018, la marque lance ainsi la première bralette push up. Valeur sûre en matière de lingerie, la marque au delà de son image sexy assumée et revendiquée joue également la carte de meilleure alliée, peu importe l'occasion. Car chez Wonderbra, il y a LE soutien-gorge pour chaque tenue.

.
À ne pas rater