Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

#SuccessStory : la petite histoire... du bikini

.

Petit bout de tissu surpuissant, le bikini, symbole d'empowerment féminin et source de bien des fantasmes, fait parler depuis des décennies. À moins peut-être que ce ne soit depuis des millénaires ? Retour sur quelques centimères de tissu à l'histoire à rallonge. 

Il a la cote depuis le néolithique

Bien avant qu'il ne devienne la signature des Kardashian, le bikini (alors à l'état de deux-pièces plutôt sommaire) avait déjà la cote auprès des femmes des cavernes. La preuve, on retrouve sa trace dès 7 000 avant J-C dans la ville turque de Çatal Höyük. Il couvrait également les corps dévêtus des sportives de l'Antiquité, visiblement peu disposées à transpirer dans leur toge.

Autre témoin de la présence de son ancêtre en 300 après J-C, une fresque de mosaïque montrant des baigneuses en "bikini" retrouvée en Sicile. Les siècles qui suivent n'auront de cesse de cacher le corps féminin et il faudra attendre le XXème pour le voir faire son come-back, mais quel come-back...

La fresque en mosaïque montrant des baigneuses en "bikini".
La fresque en mosaïque montrant des baigneuses en "bikini".

Il fait l'effet d'une bombe

En 1946, le long de la piscine Molitor, Louis Réard (ingénieur automobile français visiblement encore plus fasciné par les courbes féminines que par les bolides) présente "le plus petit maillot de bain du monde". Plié, il tient dans une boîte d'allumettes, un véritable argument de vente. 5 jours après les essais nucléaires menés sur l'atoll de "Bikini" dans le Pacifique, ces quelques centimètres de tissu du même nom font eux aussi l'effet d'une bombe.

Le premier "Bikini" dévoilé en 1946 à Molitor par Louis Réard.
Le premier "Bikini" dévoilé en 1946 à Molitor par Louis Réard.

Le maillot est jugé tellement subversif avant même sa présentation qu'aucun mannequin professionnel ne voulait lui prêter ses formes. Réard a donc dû faire appel aux services d'une strip-teaseuse du Casino de Paris. Bon, depuis on a fait encore plus mini, mais pour l'époque la culotte était tout de même très échancrée. Et surtout, chose plutôt indécente, dévoilait le nombril ! En réalité, il ressemblait surtout au petit bout de tissu que l'esthéticienne nous demande d'enfiler avant de nous épiler le maillot.

Marilyn Monroe dans son bikini en Une du Picture Post.
Marilyn Monroe dans son bikini en Une du Picture Post .

Les stars se l'approprient

Si en 1949, la France, la Belgique, l'Espagne et l'Italie l'interdisent sur leurs plages, Hollywood lui réserve un tout autre accueil. Chez nous, il faudra attendre Brigitte Bardot, qui en 1953 l'immortalise sur la plage du Carlton. Le bikini devient en 1962 l'arme fatale de la James Bond Girl avec Ursula Andress qui lui donne toute l'aura hot qu'il mérite dans "James Bond contre Dr No". Faiseur de mythes sur le grand écran, le bikini fait fantasmer hommes et femmes. Résultat, en 1967 aux Etats-Unis, 67% des jeunes femmes le portent, selon le Times.

Ursula Andress dans "James Bond contre Dr. NO".
Ursula Andress dans "James Bond contre Dr. NO".

Il peut vous envoyer en prison...

Bien qu'ayant parcouru un sacré bout de chemin depuis le néolithique, ce petit bout de tissu continue de faire peur à certains. De la simple amande à la peine de prison, le port du bikini comporte certains risques dans plusieurs pays. Effectivement, quelques destinations sanctionnent plutôt sévèrement les touristes qui le portent en dehors de la plage ou de l'enceinte de leur hôtel. C'est notamment le cas à Barcelone, Dubaï, aux Maldives, en Croatie...

Carla Bruni et Claudia Schiffer en bikini Chanel.
Carla Bruni et Claudia Schiffer en bikini Chanel.

Et en 2018 ?

Grosse crise de nostalgie. On l'aime taille haute comme dans les années 40, mais aussi ultra échancré comme dans un épisode d'"Agence Acapulco" dans les 90's. Schizophrénie fashion, quand tu nous tiens ! On le retrouve également dans une version adhésive aussi hot qu'étonnante... Mais cette année, c'est surtout le sérieux retour en force du une-pièce que l'on retiendra.

Le bikini adhésif par The Black Tape Project.
Le bikini adhésif par The Black Tape Project.

Amélie Cosmao.

À ne pas rater