Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

"Le Grand Journal" nouvelle formule ce soir : à quoi faut-il s'attendre ?

Après quelques semaines au vert, Antoine de Caunes et son équipe reprennent l'antenne. Promise par les patrons de la chaîne, la nouvelle formule du "Grand Journal" se veut plus ancrée dans l'info et l'humour. Mais à quels changements doit-on vraiment s'attendre ce soir ?

Nouveau logo, nouveau décor, nouveaux chroniqueurs... Pour cette rentrée 2014, "Le Grand Journal" semble vouloir faire peau neuve. Et pour rebooster les audiences du talk-show de Canal+, la chaîne a mis le paquet, tant au niveau de la forme que du fond.

Côté look d'abord, l'émission présentée pour la deuxième année consécutive par Antoine de Caunes change de logo comme de plateau. Une façon de rajeunir son image et de casser la routine, après déjà dix ans d'existence. Mais c'est surtout du côté de l'équipe qu'il y a du neuf.

L'arrivée médiatisée de Natacha Polony au poste de chroniqueuse promet d'instiller une dose de débat. L'ancienne membre de "On n'est pas couché" offrira un billet quotidien lié à l'actu. De quoi doper les chroniques politiques de Jean-Michel Aphatie et de Karim Rissouli qui demeurent à leur poste.

L'ancienne de Nova, Mathilde Serrell, aura elle la tâche de parler pop culture sur le plateau. On l'espère avec un peu moins de plans fesses qu'Ophélie Meunier au "Petit Journal". L'objectif, évoqué cet été par Maxime Saada, directeur général adjoint du groupe chargé des chaînes payantes : créer une émission moins lisse, à même de prendre position et toujours plus riche en actu et en humour. Bref, s'inspirer du "Petit Journal" qui fait de l'ombre au grand ?

La part belle est aussi faite aux comédiens et humoristes. Une fois par semaine, Nora Hamzawi prendra à parti un invité. Jérôme Niel abandonne quant à lui ses "Tutos" pour une nouvelle pastille baptisée "Speakerine". Enfin, Sébastien Thoen aura la lourde tâche d'être le "porte-parole de l'opinion publique". Une façon de casser la mécanique du "Grand Journal", trop déshumanisée.

Reste à espérer qu'au milieu de tous ces changements, Antoine de Caunes (aka le plus sexy des sexagénaires du PAF) aura plus de liberté de mouvement pour enfin imprimer sa patte à un talk-show qui en a bien besoin.

La nouvelle version du "Grand Journal" est à découvrir ce soir, à 19h05 sur Canal+.

À ne pas rater