Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

"Le Grand Journal" fait son lifting : on en pense quoi ?

Lundi soir, "Le Grand Journal" faisait sa rentrée sur Canal+. Pour sa onzième année à l'antenne, le talk-show animé par Antoine de Caunes s'offre un petit lifting et des nouveaux chroniqueurs. Mais parvient-il à convaincre ?

Hier soir, "Le Grand Journal" a fait sa rentrée devant 1,1 million de téléspectateurs. Une nouvelle formule de l'émission avec de bonnes surprises et quelques déceptions.

Natacha Polony très à l'aise

La Palme de la meilleure intégration est décernée à Natacha Polony, pas le moins du monde déstabilisée par son arrivée sur Canal+. Recrutée pour "remettre de l'ordre et du jugement dans cette tribu de bobos survoltés", comme le synthétise Antoine de Caunes, l'ancienne chroniqueuse de "On n'est pas couché" s'est très bien acclimatée aux côtés de Jean-Michel Aphatie.

Pugnace et claire, la journaliste du Figaro s'avère être une prise de choix pour "Le Grand Journal", qui gagne là une chroniqueuse à même d'approfondir le débat. Face au député frondeur Pouria Amirshahi, elle a déroulé le fil de ses idées et on se dit que la première partie de l'émission a tout à y gagner.

Une Miss Météo discrète

A l'inverse, la jeune Raphaëlle Dupire, qui succède à Doria Tillier au poste de Miss Météo est passée au second plan. Coachée par la brunette qui a triomphé pendant deux ans sur le plateau avec ses transformations délurées, la mannequin au visage poupon aura à coup sûr su séduire les téléspectateurs masculins.

Mais pour découvrir si la demoiselle a ou non le sens de l'humour, il faudra patienter encore un peu.

Mathilde Serrell submergée

La deuxième partie de l'émission a vu débouler Fabrice Luchini, en pleine promo de "Gemma Bovery". Volubile comme à son habitude, il a monopolisé le plateau, compliquant un peu plus la tâche de Mathilde Serrell, petite nouvelle chargée de parler de "culture au sens très large".

Avec sa chronique consacrée aux MTV Video Music Awards 2014 et au rôle de "cheval de Troie sexy et féministe" de Beyoncé, elle peine un peu à convaincre, tant le débat sent le réchauffé. Mais comme Fabrice Luchini, on lui souhaite bonne chance pour la suite.

On termine avec "Speakerine", la nouvelle pastille du "Grand Journal" consacrée hier soir à "L'Amour est dans le pré", l'émission de dating agricole de M6. Pas mal, mais pas révolutionnaire non plus (et pour cause, on en est déjà à la neuvième saison...).

En résumé, "Le Grand Journal" nouvelle version, il y a du bon et beaucoup d'essais à confirmer.
À ne pas rater