Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

"L'Eclaireur" ouvre ses portes

Parmi les beaux endroits que l'on peut découvrir en faisant son shopping, en voici un hors du commun, qui vient d'ouvrir ses portes.

Au coeur du Marais, siège maintenant le nouveau magasin de "l'Eclaireur". Le lieu, situé au 40 rue de Sévigné dans le 3ème arrondissement de Paris, est sculptural, magique.

Cet espace de 450 m2 nous entraine dans un univers pictural où l'on slalome entre les jeux de lumière et les quadrilatères : ce magasin nous envoûte et nous charme. Il ne s'agit pas d'une simple boutique, mais d'une véritable installation interactive, où chaque visiteur va vivre une expérience particulière.

Il est l'oeuvre de l'artiste visionnaire et designer Arne Quinze qui l'a conçu non pas comme une boutique mais comme une expérience. "Ce projet est la mise en forme d'un rêve, affirme-t-il, d'une intention nourrie d'émotions, d'histoires, de mémoire, comme un conte dans lequel, j'espère, chacun pourra retrouver un peu de lui-même".

La nuit, le lieu devient parfois galerie, véritable espace expérimental rythmé par les projections vidéos. Plus de deux tonnes de planches de bois ont été livrées pour que la scénographie prenne corps, sous la forme d'une sculpture organique, aux parois animées par la présence de 147 écrans numériques comme en apesanteur.

Une pièce dérobée, signée par les artistes d'Electronic Shadow qui travaillent depuis 2000 sur la fusion de l'espace construit et de l'image numérique, et qui s'apparente à de l'art contemporain de l'architecture ou du spectacle vivant.

La "RoomBook" fait basculer le visiteur de l'autre côté du miroir. Cette pièce est une carte blanche donnée à Naziha Mestaoui et Yacine Aït Kaci, qui en font l'écrin d'une création en devenir, à travers différents chapitres qui s'écriront au fil du temps.

Pour Martine Hadida, fondatrice de l'Eclaireur avec son mari Armand Hadida, le métier se nourrit de rencontres et de l'envie de montrer "des expressions d'artistes plutôt que des collections [...] Redonner plus de noblesse aux lieux. Véhiculer le talent de ceux qui font avancer la mode."

"Quand on a ces graines magiques, il faut les cultiver à travers une vraie mise en scène", précise Armand Hadida.

Découvrir la sélection d'Armand et Martine Hadida, s'habiller dans une oeuvre d'art, voyager, voici ce que nous propose l'Eclaireur avec cette nouvelle boutique.

Louise Brosolo

À ne pas rater