Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

#CommeUneFille : la campagne d'Always qui veut redonner confiance aux filles

En France, 53% des filles perdent confiance en elle au moment de la puberté. Un chiffre alarmant contre lequel Always veut lutter. Après une première campagne mondiale l'année dernière, la marque de protections périodiques dégomment les stéréotypes pour montrer aux filles que rien ne peut les arrêter.

A quel moment de la vie l'expression "comme une fille" devient-elle une insulte ? C'était là l'objet de la première campagne #commeunefille d'Always, l'année dernière. Vue par 90 millions de personnes de part le monde, la vidéo avait un but : expliquer que c'est au moment de la puberté que les enfants, garçons comme filles, intériorisent les stéréotypes de genre.

Avec la campagne #CommeUneFille - Rien ne t'arrête, la marque souhaite faire prendre conscience aux filles qu'elles n'ont pas à se conformer à l'image que la société tente de leur imposer.

Derrière la caméra, c'est une fois encore la réalisatrice américaine Lauren Greenfield qui est aux commandes. Et la première question qu'elle pose aux jeunes filles est simple : "Est-ce qu'on impose des limites aux filles ?". Sans surprise, le oui est unanime.

Des filles obligées d'être faibles et souriantes

"Les gens pensent que les filles doivent être joyeuses et souriantes", résume l'une d'entre elles. Les enfants interrogées rappellent aussi combien l'ambition est une valeur peu stimulée chez elles. "Je ne peux pas vraiment sauver quelqu'un, par exemple", explique une autre, "dans toutes les histoires, ce sont toujours les garçons qui sauvent les filles." Le conte du preux chevalier et de la demoiselle en détresse a fait des dégâts...

La réalisatrice les invite ensuite à écrire sur de grandes boites les contraintes que la société leur impose. "Les filles doivent être parfaites", "les filles sont faibles", peut-on y lire.

Des adolescentes sous influence

Puis, c'est au tour d'adolescentes de s'exprimer sur la question. Autrefois tenues à l'écart des stéréotypes de genre, elles ont été frappées de plein fouet par les exigences de la société à la puberté. Avec des conséquences directes sur leur confiance en elles. "J'ai commencé à me limiter, à ne plus essayer autant de choses. Ca m'a empêchée d'être moi-même", dit une brunette.

Une autre explique avoir tenté de se comporter tel qu'on l'attendait d'elle, avant d'abandonner, trouvant cela "horrible". Pour finir, toutes sont invitées à frapper, renverser, détruire ces boites, pour briser le carcan dans lequel on tente de les enfermer.

En finir avec les stéréotypes

Présente lors de la diffusion en avant-première de cette nouvelle campagne, Karin Viard résume bien les choses : "Ces gamines, au fond, c'est nous." Influencées par les contes de notre enfance, les médias, la vision de la femme portée par le cinéma ou la politique (un monde ô combien sexiste, encore aujourd'hui), les filles devenues femmes intériorisent certains stéréotypes.

Une vision du monde où les "choses de garçons" ne sont pas les mêmes que celles des filles et où l'on encourage les uns à être forts, ambitieux, courageux, quand les autres sont trop souvent appelées à n'être que douces, aimantes, calmes.

Or, comme l'explique la psychothérapeute Valérie Colin-Simard, nous somme tous un mélange des deux. Et c'est cet équilibre qui pourra garantir l'égalité entre les sexes. Pour qu'enfin, les filles sachent qu'elles peuvent avoir confiance en elles et que dès lors, rien ne peut les arrêter.

Et pour aller toujours plus loin, Always lance le Curriculum global d'Enseignement de la Confiance en Soi, un programme éducatif visant à améliorer la confiance des jeunes filles à travers le monde, en collaboration avec TED, l'organisation à but non-lucratif qui oeuvre à "la diffusion d'idées qui en valent la peine". Une belle action en perspective.

À ne pas rater