Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

"Cheveux Chéris", l'exposition qui retrace l'épopée capillaire d'hier à aujourd'hui

Longs, courts, blonds, bouclés, crépus : les cheveux offrent une incroyable diversité. Sensibles au temps qui passe et aux modes (cf les tendances coiffures de la rentrée), ils sont des objets de séduction ou des repoussoirs, un symbole du temps qui passe et un talisman. Le Musée du quai Branly leur consacre une exposition – "Cheveux Chéris" - à partir du 18 septembre, pour en savoir plus sur l'histoire capillaire.

A la fois frivole et support de mémoire, la coiffure a inspiré le Musée du quai Branly qui lui consacre une exposition du 18 septembre 2012 au 14 février 2013. Au programme, quelques 250 peintures, photographies, sculptures, objets ethnographiques et multimédias autour des cheveux. L'anthropologie, l'histoire de l'art, la mode, les moeurs, tous les domaines se croisent au fil des tonsures et autres crinières bouclées.

On revient ainsi sur la diversité des coiffures selon les cultures à travers une série de bustes. "Dis-moi comment tu te coiffes, je te dirai d'où tu viens" pourrait être la conclusion de cette première partie de l'exposition. Objet de séduction, la chevelure longue et ondulée devient symbole de féminité. Le long qui caractérise aussi le sauvage, comme l'atteste les cheveux de l'homme préhistorique.

L'évolution les voit raccourcir, le court devient le propre de l'homme moderne. A l'inverse, les crânes rasés portent la marque du châtiment et de la honte (vassal, prisonnier, femmes tondues). Rien à voir avec les sexy dégarnis d'aujourd'hui à l'image de Jason Statham ou Jude Law. L'exposition "Cheveux Chéris" montre combien ce matériau humain est malléable.
Elle revient également sur les stéréotypes qui la caractérise – la blondeur synonyme de superficialité – et sur le cheveu comme sujet de perte et symbole du temps qui passe.

Une exposition riche et qui voit le cheveu comme un objet historique à part entière. Une bonne façon d'agrémenter sa culture capillaire pour voir ses cheveux autrement.

Exposition "Cheveux Chéris" au Musée du quai Branly, du 18/09/12 au 14/02/2013. Plus d'informations sur le site : www.quaibranly.fr

Découvrez dès à présent quelques images de l'exposition "Cheveux Chéris", sur Puretrend.

C.B.

À ne pas rater