Do et don't des épaules carrées

Don't : Serena Williams en robe bustier trop claire qui tranche avec sa carnation, on ne voit que ses épaules.
Don't : Serena Williams en robe bustier trop claire qui tranche avec sa carnation, on ne voit que ses épaules.

Si les canons de la beauté sur red carpet font la part belle aux silhouettes exagérément féminines, il arrive que certaines ne rentrent pas tout à fait dans les fameux critères. Et s'il y a bien une caractéristique physique difficile à camoufler, c'est bien la carrure marquée, décrétée comme trop masculine. Car si certaines raffolent des épaulettes et de la tendance armoire à glace 80's, d'autres se passeraient bien de leurs épaules de nageuse naturellement proéminentes.

Point de culotte gainante ou de Wonderbra pour régler ce problème-là. Seules quelques astuces et autres tricheries d'optique pourront rétablir l'équilibre des proportions. Parce que mine de rien, l'allure camionneuse dans une robe du soir fait rarement son effet.

Demandez à Serena Williams, Anna Kournikova ou même Charlène Wittstock, elles vous répondront que cette fameuse carrure d'athlète leur mène la vie dure.

Exit donc bretelles XS et bustiers mal ajustés, on soigne ce petit défaut par quelques trucs piqués à ces jolies sportives toutes en muscles. On bannit les épaulettes, on investit dans la transparence ou la dentelle. On triche et l'on ne s'en prive pas.

 

Découvrez sur Puretrend les do et les don't des stars pour dompter leur carrure marquées.

Abonnez-vous à Puretrend sur facebook
À ne pas rater
Commentaires