Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Arielle Dombasle s'attire les foudres de l'Eglise : ''le Val-de-Grace, ce n'est pas le Crazy Horse !''

Le nouvel album d'Arielle Dombasle by Era qui doit sortir le 1er juillet 2013 ne s'annonce pas sous les meilleurs auspices alors qu'elle s'est attirée les foudres de l'aumônier de l'église du Val-de-Grâce. La chanteuse qui revisite l'Ave Maria dans son album a jugé bon de tourner son clip dans l'église malgré le refus du père Emmanuel Dollé, qui s'était opposé au projet en informant la direction de l'école militaire qui gère l'église.

Alors qu'on rencontrait Arielle Dombasle pour son film musical "Opium", ainsi que son compositeur au Festival de Cannes, cela s'annonçait comme un succès. Néanmoins pour la sortie de son album cela s'annonce un peu moins glorieux avec une polémique qui vient éclabousser la chanteuse avant même la sortie de son premier clip. Un album qui suit un style musical mystique et accompagné par le groupe Era. Il était tout naturel pour Arielle Dombasle d'aller tourner le clip de son interprétation de "Ave Maria" dans l'église du Val-de-Grâce, dans le sixième arrondissement de Paris. Seulement le recteur de l'église, Emmanuel Dollé a farouchement refusé le projet un mois auparavent. Ce qui n'a pas empêché l'équipe de tournage de venir s'installer dans la magnifique église datant de 1621 malgré tout, sous le plus grand mécontentement de l'homme d'église.

Invité à France Info, le curé a déclaré : "Dans l'église, on a installé un buffet comme pour une partie de campagne, il y a des chaises n'importe où. C'est la foire !" De plus, Arielle Dombasle n'était pas vraiment la bienvenue quand on sait que comme Noémie Lenoir récemment, elle s'est mise à nu au Crazy Horse, une activité très mal vu aux yeux de l'église catholique. D'ailleurs le curé s'est exprimé la-dessus : "Arielle Dombasle tourne souvent au Crazy Horse... l'église du Val-de-Grâce, ce n'est pas le Crazy Horse." De son côté, David Binet, le producteur d'Arielle Dombasle a répliqué : "On est à une époque où la religion et l'intégrisme reviennent en force", a t-il dit inquiet de la réaction du curé.

Les débats sont relancés chez les internautes dont certains approuvent pour l'esthétique tandis que d'autres condamnent la chanteuse, habituée des front rows, pour sa profanation. Pour ce qu'il en est, l'affaire est prise très au sérieux puisque les plus hautes autorités militaires et civiles du ministère de la Défense ont été prévenues et qu'une enquête a débuté depuis mardi soir. Mauvais départ pour Arielle Dombasle on dirait !

H.F-G

À ne pas rater