Accueil
Christmas
Mode
Street Style
La petite robe noire
Sélection
Beauté
Maquillage
Soins
Bien-être
Coiffure
Coiffure de star
Coiffure afro
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Fashion Week
Défilés
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Alexa Chung, Zoe Kravitz, Lena Dunham : les it-girls se mobilisent contre Mitt Romney

Lorsque les it-girls se mettent à la politique, forcément elles le font à leur manière. A quelques semaines des élections américaines, Alexa Chung, Zoe Kravitz et Lena Dunham se prêtent au jeu d'une vidéo virale où elles se mettent à la chanson pour la bonne cause. En reprenant en playback le morceau "You don't ow me" de Lesley Gore, elles prennent position contre Mitt Romney.

Avec Alexa Chung en guise de maîtresse de cérémonie, elles sont une vingtaine de femmes à s'être prêtées au jeu de cette campagne. Parmi elles l'actrice indé et "fille de" Zoe Kravitz, la blogueuse Tavi et l'actrice de "Girl" Lena Dunham, qui reprennent en playback une chanson des seventies devant leur webcam, seule ou en duo, de façon fun et engagée.

Le but de l'opération, mobiliser les femmes qui représentent plus de la moitié de la population et donc dont les votes seront plus que décisifs. En 2008, 60% des votes étaient ceux des femmes. Elles dénoncent directement la politique de Mitt Romney qui non seulement considère que le mariage gay devrait être interdit par la Constitution mais qui s'en prend également aux droits des femmes notamment concernant les moyens de contraceptions et leurs droits.

La chanteuse originelle de "You don't owen me" soutient évidemment le mouvement. "J'ai enregistré cette chanson en 1964 et il m'est difficile de le croire mais on continue de se battre pour les mêmes droits. Oui Mesdames, ils faut être unies, voter et protéger nos corps, ils nous appartiennent."

Loin des dossiers choc employés par les républicains comme Donald Trump pour décrédibiliser les démocrates, les it-girls ont mixé politique et girl power.