Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Sandale Tribute : to Lucienne and Yves...

Fashionistas, du haut de ces plateformes, vous contemplez quarante ans de mode !
Quarante années de création signée Yves Saint Laurent et plus particulièrement sa collection Printemps-Eté 1971.

29 janvier 1971. Alors que le monde entier célèbre le Flower Power, les robes longues, les sabots et la déstructuration la plus absolue, Yves Saint Laurent défraie la chronique en mettant le style des années 1940 à l'honneur : épaules carrées, têtes enturbannées, dos vertigineusement décolletés et chevilles finement ceinturées. De cette collection naîtront les fameuses épaules Saint Laurent, l'essence d'un style...
Mais qu'en est-il des plateformes ? Représentatives des chaussures que portaient les femmes durant les années d'occupation (alors que le cuir faisait défaut et que les semelles de liège ou de carton se devaient d'être plus épaisses pour raison de solidité), elles sont présentes quoique relativement peu élevées et discrètes dans cette collection "années 40".

Ce qui, de prime abord, peut surprendre trouve sans doute son explication dans l'imaginaire du couturier : ce style rétro, tant aimé d'Yves Saint Laurent, s'est cristallisé sur le souvenir ébloui de sa mère, de sa beauté et de son élégance dans ces années-là... Or il est probable que, vivant à Oran, très coquette et souffrant de moins de restrictions que ses compatriotes métropolitaines, Lucienne Mathieu-Saint Laurent ait eu le pied plus finement chaussé que ces dernières.

De fait, les plateformes resteront toujours discrètes mais présentes dans les collections de chaussures signées YSL. Souvent plus proches de la demi-semelle avec leurs quelques millimètres de hauteur, prenant parfois un peu de hauteur au gré des tendances, mais n'atteignant jamais les sommets érigés par Stefano Pilati ... Air du temps oblige !

Il est, ici, fascinant de constater la force de suggestion de l'univers Yves Saint Laurent.
Car c'est bien de cela qu'il s'agit lorsque Pilati crée une sandale dont la plateforme avoisine deux centimètres et qu'il la baptise "Tribute" ("hommage" en français). L'hommage consiste davantage en une évocation de l'esprit rétro cher au maître que dans une simple analogie de formes.

En vérité, l'hommage est magnifique car il s'adresse bien sûr à Yves Saint Laurent mais également à la plus tendre de ses muses...

 

Sophie George

À ne pas rater