Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Touch Moments
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look
Beauty League Awards

Chanel

Chanel, précieux cristaux

Le défilé Chanel de cette saison Automne Hiver 2012/13 c'est un peu la nouvelle fantastique de Francis Scott Fitzgerald, " Un diamant gros comme le Ritz ", une plongée dans le monde merveilleux des cristaux et des pierres précieuses. Ainsi trônent au milieu du Grand Palais ces cristaux géants autour desquels les filles de Karl font une démonstration d'une opulence nouvelle.

Car rien de trop flamboyant malgré tout, Karl Lagerfeld a préféré jouer avec la géométrie spéciale des cristaux, de ses angles et ses arêtes plutôt que sur l'ostentation. Manteaux et vestes se trouvent plaqués de métal qui reproduisent ces formes si spéciales. Les épaules de longs manteaux gris ont cette même caractéristique. Les talons des escarpins aux découpes asymétriques sont constellés en leur sommet de cristaux transparents.

Cette galaxie de pierres se décline à volonté dans ses brillances au travers de toute la collection qui revêt un esprit 80, à l'encontre d'un minimalisme ambiant, et pas si loin des expériences de Balenciaga cette saison.

On ose le mix des jupes transparentes bardées de paillettes, à porter sur des leggings tout aussi brillants, et qui évoquent la matière souple d'une trame chenille. La silhouette se fait composite, de matières qui se battent entre elles pour avoir la vedette. Le tweed est toujours présent pour des vestes tailleurs plus futuristes avec patchs ton sur ton et le gris de manteaux amples calment en apparence ce déluge d'effets brillants.

C'est une silhouette patchwork que recompose Karl Lagerfeld cette saison comme cette silhouette composée d'un pull carreaux mix & match associé à un pantalon tube d'un tweed constellé de fils brillants, et volontairement déchirés.

Vivifiant et presque aléatoire, le style Chanel trouve une liberté tout en proposant une vraie silhouette de saison. En couleur phare, le violet, une pluie pourpre, de l'accessoirisation au nouveau vernis offert à la fin du défilé et nommé, Vendetta.

 

Fabrice Paineau