Les Duck faces

Publiée Le Samedi 8 Janvier 2011 à 17:30

Encore une victoire de canard. Sur Facebook, les blogs, les backstages ou encore le red carpet, la Duck Face, à traduire "la tête de canard", ne cesse d'envahir les clichés photos. Avant, les plus hésitants se cachaient derrière un V de victoire pour se donner plus d'assurance devant l'objectif. Aujourd'hui, le sourire en coin(coin), on se trouve photogénique. Focus.

  • 1/14

Phénomène : les duck faces Un mouvement ayant investi les backstages.

 

La Duck Face, kezako ?

Une bouche plissée en mode Big Bisou, les joues creusées, le regard langoureux... La Duck Face semble être la nouvelle pose des filles sexy. Plus de baisers soufflés, ni de clin d'oeil, aujourd'hui le sex appeal se résume en une moue de volatile. Toutes s'y mettent. Des anonymes devant leur webcam aux peoples sur le tapis rouge, la bouche en forme de cul de poule devient presque un réflexe face à l'objectif.

Pourquoi une telle moue ? Pour les stars, il s'agit de l'unique alternative d'esquisser un sourire avec un visage gorgé d'acide hyaluronique. Pour les plus anonymes, la Duck Face est liée au fait que les protagonistes s'auto-prennent en photo. Une self séance photo, la tête baissée, la moue boudeuse et le regard qui tente de fixer le portable maintenu en hauteur par la main droite.

Pour certains spécialistes, l'origine de cette crispation musculaire serait plus sociétale, liée à l'arrivée du Botox à Hollywood. Les injections ayant redéfini les canons de beauté, une belle fille serait à l'image des Megan Fox, Angelina Jolie, à savoir : bouche pulpeuse et joues creusées. Toutes les jeunes femmes non botoxées tenteraient inconsciemment de mimer leurs aînées. Une moue de bisou pour gonfler les lèvres. Une pose Wonderbra, qui permettrait d'obtenir le même pulpeux qu'une botoxée.

 

Une histoire de mimétisme

Les poses sont aussi éphémères que la mode. Les Hommes ont toujours agi par mimétisme lorsqu'il s'agit d'immortaliser leur image. Déjà au 18ème siècle, tous les membres de la bourgeoisie tentaient de mimer la pose fière du roi. C'est à Hyacinte Rigaud, portraitiste du roi, que l'on doit la célèbre pose baptisée "Louis XIV", debout, le buste tourné de trois quarts, la main posée sur la hanche.

A partir du XIXe siècle, c'est l'empereur Napoléon III que les riches notables tentent de mimer, de trois quarts, debout, près d'un rideau. Puis c'est le fameux V de Victoire de Winston Churchill que les poseurs tentent d'adopter, pour lui donner une autre signification quelques années plus tard, celle du mouvement Peace and love.

Le street style a aussi contribué a changé la donne. Les modèles acceptent de poser sans sourire. Debout, une main sur la hanche, on tente de se donner une attitude "the Kooples".

 

L'empire contre attaque

Les mouvements sociaux tentent d'éradiquer ce toc facial. Des groupes sur Facebook s'organisent "pour en finir avec la bouche en cul de poule". Le groupe le plus actif reste le site Antiduckface.com, un groupuscule qui répertorie toutes les anonymes adeptes de cette crispation faciale. Même les chanteurs s'y mettent, Kid Cuddy n'hésite pas à déclarer sa flamme à sa copine addict à la duck face "you are beautiful... even when you do that duck face" ("tu es belle, même quand tu fais une duck face").

Pour ou contre ? La moue Donald Duck continuera à nous saupoudrer de la magie de Disney sur le tapis rouge.

 

Découvrez en images les moues les plus "Duck face" sur tapis rouge.

sur le même sujet




commentez !

comments powered by Disqus