Baristas, cuisine fusion : Les nouvelles tendances food

Publiée Le Jeudi 15 Novembre 2012 à 18:15

En matière de food, le va-et-vient des tendances est sans fin. Qu'elles perdurent comme l'attrait pour le petit déjeuner (par ici pour les bonnes adresses) ou le burger, ou s'invitent dans nos nouvelles habitudes, elles ont toutes comme point commun de mettre le plaisir et le goût sous les projecteurs. Pour mieux s'y retrouver, Puretrend propose son petit lexique des tendances food de cette fin d'année.

Le petit lexique des nouvelles tendances food.

Baristas
Longtemps relégué au rôle de simple passe-gobelet, l'expert es café a retrouvé ses lettres de noblesse. Exit le barman et son shaker qui nous faisait rêver depuis " Cocktail " avec Tom Cruise, désormais c'est du côté du coffee shop que ça se passe. Véritable virtuose du percolateur, le barista 2.0 torréfie ses grains de café lui-même et offre des sélections rares venues du bout du monde. Perché sur un tabouret ou attablé dans un décor aux accents scandinaves, on savoure le contenu de sa tasse comme le dernier Beaujolais, grignotant au passage quelque scone ou morceau de tarte qui passait par là. The place to be : Chez Lomi, Téléscope ou Ten Belles à Paris.

Cuisine fusion
Voilà un terme qu'on observe de plus en plus souvent à la carte des restaurants sans savoir ce qu'il signifie exactement. La cuisine fusion, c'est le mélange des genres, la rencontre des épices orientales et de légumes " bien de chez nous ", des contrastes qui chavirent le palais, un pot-pourri de ce qui se fait de mieux aux quatre coins du globe réunis – avec goût on l'espère – dans l'assiette.

Locavore
Un terme un brin barbare pour désigner le " manger local ". L'idée : réduire l'empreinte écologique de son alimentation et revenir au bon vieux rythme des saisons. On s'échine à dénicher des aliments produits dans un périmètre d'une centaine de kilomètres (ce qui veut dire bye bye banane et autre chocolat, si on prend la chose au pied de la lettre), on s'inscrit à une coopérative pour repartir avec un panier de fruits et de légumes d'un producteur local et on respecte la saisonnalité des produits.

Raw food
Voilà une tendance qui agite le milieu des chefs mais n'a pas encore percé chez nous autres ouailles. L'idée : réinventer les modes de cuisson pour privilégier le cru ou le tout juste cuit dans une logique de retour aux sources. Né en Scandinavie, le mouvement se meut d'une réflexion autour du patrimoine culinaire du pays, de sa flore, pour retrouver le goût de produits oubliés. Une petite révolution qui colle à l'ère du temps.

Street food
Au placard, jambon-beurre ordinaire et kebab du coin, le street food est en train de retrouver ses lettres de noblesse. Sujet de livres et objets d'intérêt pour de nombreux chefs, cette cuisine qui se veut simple, rapide à manger et nomade est en train de se métamorphoser. Ultra-populaire en Orient comme en Asie, elle se fait plus variée, plus healthy, plus soignée aussi. Burgers végétariens, dahl et rolls croustillants de légumes, empanadas " comme là-bas ", la world food est à portée de crocs.

Truck food
Impossible de parler de street food dans évoquer l'essor de la cuisine nomade dans la capitale. Venue tout droit des Etats-Unis – ou est-ce l'influence de ces vendeurs thaï ou vietnamiens à mobylette - toujours est-il que la " cuisine du camion " se popularise chez nous. La preuve, la queue devant Le Camion qui fume pour croquer dans un burger, ou le buzz de Pink Flamingo et de son mini-van. Au menu, bien plus que les classiques churros et autres crêpes sucrées. Cette cuisine itinérante n'a pas fini de faire parler.

C.B.

sur le même sujet



Les dossier beauté et coiffure


commentez !

comments powered by Disqus